Saints de France:La servante de Dieu Marie-Mélanie Rouget [Marie Noël] (1883-1967)-et varia

 

X

dimanche 11 mars 2012

La servante de Dieu Marie-Mélanie Rouget [Marie Noël] (1883-1967)

Marie Noël

 

 

Laïque du diocèse de Sens-Auxerre

 

Poétesse sous le nom de Marie Noël

 

Née : le 16 février 1883 à Auxerre, Yonne (France)

Décédée le 23 décembre 1967 à Auxerre, Yonne (France)

Diocèse compétent : Sens-Auxerre

Type de cause : les vertus héroïques

Nihil obstat : 10 octobre 2017

Ouverture de l’enquête diocésaine : 23 décembre 2017

Postulateur :  Abbé Arnaud Montoux, prêtre de la paroisse Saint-Germain d’Auxerre

Requérant : Archidiocèse de Sens-Auxerre, 7 rue Française, 89000 Auxerre, FRANCE

Site internet : www.marienoelsiteofficiel.fr

 

Marie Noël, de son vrai nom Marie, Mélanie Rouget, est née le 16 février 1883, ruelle des Véens, à Auxerre, et décéda le 23 décembre 1967, la veille de Noël, quelques jours avant l’anniversaire de la mort le 27 décembre 1904, de son jeune frère Noël, dont elle prit le prénom pour pseudonyme.

Poétesse et écrivaine reconnue, elle fut élevée au rang d’officier de la Légion d’Honneur. Elle naquit dans une famille cultivée mais peu religieuse, son père, professeur agrégé de philosophie au lycée d’Auxerre, était agnostique, mais laissa Marie recevoir une éducation religieuse. C’est son parrain, inspecteur d’académie à Blois, qui le premier découvrit les talents de poète de sa filleule et l’encouragea à écrire. De cette vie dans une bourgade provinciale, comme l’était Auxerre en ce temps-là, elle puisa en elle une force capable de l’extraire de ce charme désuet de la bourgeoisie. À sa mort, elle lègue son œuvre à la Société des Sciences Historiques et Naturelles de l’Yonne.

Elle commence à écrire en 1902 et, en juin 1910, ses premiers poèmes paraissent dans la “Revue des deux mondes”. Dès lors, elle prend son envol dans le monde littéraire parisien, reconnue par de nombreux écrivains comme Aragon ou Montherlant. Sa poésie est toute en mélodie, à la fois légère et chantante : « des chansons » comme elle aimait les appeler. Elle voulait exprimer sa foi en Dieu et en Jésus, comme son attente de l’amour, qui disait-elle : « passa devant sa porte sans daigner s’arrêter ». Mais derrière cette façade de douceur, les torrents de la révolte pouvaient gronder. Elle entend la révolte des cœurs, partagés entre l’espérance en un Dieu d’amour et le constat, hélas par trop évident, que dans la vie l’ignoble le dispute à l’immonde.

Dans ses « Notes intimes », elle nous éclaire sur sa conscience révoltée, mais s’exprimant par les mots de l’amour, comme signe d’espérance, sans laquelle la vie n’aurait plus de sens. Elle était de ces êtres, qui dans des colloques singuliers, s’interrogent sur l’injustice. Dans la chambre de sa conscience, elle interpelait les puissances tutélaires, poussant aux limites du blasphème, pour aussitôt s’en repentir, ne sachant trop si cette contrition était là pour lui éviter le courroux de Dieu et de ses Saints où pour manifester son inébranlable espérance ?  (…)

 « Serrée de près par les devoirs, je n’ai eu que Dieu pour espace » dira Marie Noël. Elle dira aussi : « Dieu voyait pour moi plus grand que moi. Il ne m’a pas permis de «m’installer» sur terre. Il m’a forcée à avoir besoin du Ciel. » (Notes intimes – 1978) ou encore : « Père, ô Sagesse profonde – Et noire, Vous savez bien – A quoi sert le mal du monde, – Mais le monde n’en sait rien ». (Chants de la merci, Chant de la divine merci) (Source)

Posté par saintsdefrance à Commentaires [0] – Permalien [#]

Vous aimez ?1 2 3 4 5

Commentaires sur La servante de Dieu Marie-Mélanie Rouget [Marie Noël] (1883-1967)

Nouveau commentaire
Recevoir un email lorsqu’un commentaire est publié sur ce message.

ExelateDataExelateData

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :