Macron:une nouvelle « Bonne nouvelle »

La petite ride macronesques est un mouvement essentiellement religieux,un syncrétisme confus entre des restes de christianisme et un néo-paganisme technologique,le tout dominé, ainsi que  l’avait bien vu Malraux, par « Le sexe et le sang »,virtuel ou  réel, comme aux Etats-Unis et ailleurs, avec  ces fusillades irrationnelles, et cette ruée vers tous les écrans , leurs images et leur tintamarre teintés de pornographie,une hystérie de l’homicide des plus faibles ,l’exaltation de l’androgynat,un nouvel « Avenir radieux » et des « Lendemains qui chantent » , en fait une régression vers une adolescence éternelle pour une mort douce et une poly-toxicomanie, tous les éternels poisons de l’esprit.

 

Elle touche des groupes sociaux hétéroclites dont les seuls points communs sont une relative aisance économique,une formation universitaire moyenne ,une « culture » faite de bribes et de morceaux transgressifs,le goût des voyages vers nulle part, « L’ennui qui naît de l’uniformité » ,la jouissance immédiate,la « Fête »,l’agitation,non pas l’action,la contemplation passive de toutes les destructions et l’adoration de nouveaux Dieux fantoches « L’Amour »- l’exhibitionnisme sexuel- et « L’Autre » -les émigrés-avec pour chacun son assaisonnement individuel.

La  » société de communication » est celle où l’on ne communique que par l’ intermédiaire de multiples écrans avec leurs lieux-communs futuristes et « La table rase du passé » dans un déracinement d’analphabètes.

 

Ce magma incohérent d’idées et d’actions crée un enthousiasme factice suivi de profondes dépressions :nous ne sommes plus « au temps des hommes doubles »-Aragon- bi-polaires-mais à celui des hommes multiples-multipolaires-des Protées,des ectoplasmes,des homoncules qui comme des dunes de sable  se forment et se  déforment « A tous vents de doctrine »-saint Paul- et qui changent de sexe comme ils changent d’idoles.

 

 

 

Dans cette société dominée par « La tolérance et l’apathie,dernières vertus d’une société mourante »-Aristote-les basses couches-les « exclus »-les marginaux-

deviennent aussi  des idoles,une copie dérisoire du « Pauvre » chrétien.Grandeur comme misère sont abolies au profit d’une « Médiocrité dorée » inconsistante mais pimentée de pornographie-Horace-tandis que les « extrêmes » sont rejetés dans les ténèbres extérieures :le devenir incertain ne supporte aucune identité et le « J’existe,je pense » devient « Je suis existé et je suis  pensé » par des robots auxquels je me soumets avec délice-des « Machines désirantes »- comme l’esclave le fait à un maître sans visage mais qui n’arrête jamais de parler pour ne rien dire et d’exhiber son néant.

 

« La révolte contre la réalité est la métaphysique du mal »-Bernanos-mais le mal-horreur!-faisant souffrir on pactise avec quelques diablotins pour  » Jouir sans entraves » et « Encore un instant, Monsieur le  bourreau » et puis « Quelques pelletées de terre »-Pascal-ou mieux de cendres dispersées n’importe où- et  « Tout est dit car l’on vient trop tard ».

 

Tout cela serait du plus haut grotesque si pendant ce temps « Le massacre des innocents »-des sacrifiés au nouveau Minotaure- ne se poursuivait en douce dans ces nouvelles églises que sont les hôpitaux avec la complicité des nouveaux médecins de la mort dominés par des pétasses.

 

 

BONNE NOUVELLE: »RIEN N’EST ET ZUCKERBERG-MACRON–FACEBOOK  EST SON PROPHETE

 

MAIS IL Y A UN HIC,UN HAEC ET MEME UN HOC: »LEQUEL ET LEQUEL? »

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s