lloque CUM – 15 fevrier : Les 2 faces de l’Europe, Des lumières aux ténèbres-pourquoi sont-ils tous aussi laids,crasseux,mal rasés,mal habillés, ces membres du lumpen prolétariat »intellectuel »?-Photos intransmissibles

Colloque CUM – 15 fevrier

Les 2 faces de l’Europe,
Des lumières aux ténèbres,

QUEL AVENIR POUR L’EUROPE ?

MERCREDI 15 FEVRIER 2017

14H-18H

Entrée libre

Ce rêve d’une Mitteleuropa qui désigne la partie médiane du continent européen, cet espace qui a fait tant de convoitise de la part des puissances européennes depuis 1860 est-il un espace mythique, une sorte d’âge d’or remis en cause par la Shoah et le rideau de fer ?

Cette nostalgie est-elle celle d’un paradis perdu avec les voyages philosophiques et les errances de Kafka à Stefan Zweig, Freud, Walter Benjamin, Hannah Arendt, déracinés, exilés, ayant fui l’Europe pour des raisons politiques et artistiques ?

Est-ce que le lien entre cette Europe en crise avec l’Europe des philosophes des lumières est en train de se briser sous l’effet de la mondialisation et de la montée des populismes, des nationalismes, et de la xénophobie ?

Modérateurs :

Patricia Trojman – Docteur en philosophie
Avraham Vanwetter – Professeur d’Histoire et Chercheur en sciences-politiques

Contact : trojmanpatricia@gmail.com / 0698961816 / Inscription : universitejeankling.org

En partenariat avec L’UJK l’Université Jean Kling et l’IEL l’Institut d’Etudes Lévinassiennes

PROGRAMME

14H Ouverture du Colloque CUM

sous le haut patronage de Mr le Maire de Nice Philippe Pradal
Eric Ciotti, Président du Conseil départemental des Alpes Maritimes
Maître Martine Ouaknine Adjointe au Maire
Régine Bessis, Présidente des JECPJAM
Maurice Niddam, Président du Consistoire de Nice
Marc Benveniste, Dr en Philosophie

14H30-15H Conférence d’Arno Münster L’Europe face à la montée des populismes : Un contrat social pour l’Europe ?
15H-15H30 Conférence d’Ivan Segré Les frontières de l’Europe
15H30-16H Conférence de René Lévy L’après Rome et l’idée d’Empire
16H-17H Conférence d’Hélios Azoulay Beethoven, le grand récupéré
17H-18H Débats avec le public
18H-18H30 Dédicace des ouvrages

INTERVENANTS

ARNO MUNSTER

Philosophe franco-allemand de la philosophie maître de conférences honoraire de l’université de Picardie Jules Verne d’Amiens.

Il est l’auteur d’une trentaine de libres dont une biographie d’Ernst Bloch, de plusieurs ouvrages sur Jean-Paul Sartre et d’un essai sur Jean Jaurès (tous publiés chez l’Harmattan), son dernier ouvrage : « La réprobation de l’Allemagne ou les vraies raisons du nouveau ressentiment antiallemand, Quel avenir pour l’Europe ? », Ed L’Harmattan

IVAN SEGRE

Philosophe, talmudiste, avec « Qu’appelle-t-on penser Auschwitz? » il aborde la question du silence d’Heidegger sur l’extermination des juifs, les analyses d’Arendt sur le procès Eichmann à Jérusalem, les positions d’Alain Badiou, Jean-Claude Milner, Benny Lévy, Alain Finkielkraut au sujet de la xénophobie et du négationnisme, son dernier ouvrage : « Le manteau de Spinoza. Pour une éthique hors la loi », Ed la Fabrique

RENE LEVY

Philosophe, talmudiste, Directeur de l’Institut d’Etudes Lévinassiennes, fondé par son père le philosophe Benny Lévy avec BernardHenry Lévy et Alain Finkielkraut, il participe au moment du projet de Constitution européenne en 2007 à un Colloque au Parlement belge et au Parlement européen en défendant l’idée d’un contrat social pour l’Europe , directeur de la collection les dix paroles aux ed Verdier, auteur « De la Divine insouciance », ed Verdier, « Disgrâce du signe », « Essai sur Paul de Tarse » ;« Pièces détachées », ed L’âge d’Homme.

HELIOS AZOULAY

Compositeur, clarinettiste, professeur d’histoire de la musique et d’histoire de l’art, spécialiste des œuvres conçues dans les camps nazis, a créé l’Ensemble de Musique incidentale.
Auteur de l’ouvrage « L’enfer aussi à son orchestre », Vuibert. « Beethoven, le Grand Récupéré » … lorsque Beethoven, ardent républicain, apprend que son idole Napoléon Bonaparte s’est fait couronner empereur, il rature la dédicace de sa Troisième Symphonie dont il avait honoré l’ex-révolutionnaire sublime…

Au-delà du volcan musical, Beethoven est un talisman. Utilisé par Hitler à des fins de propagande, joué dans les camps de la mort, symbole de la réconciliation possible à la Libération…
Et aujourd’hui auteur malgré lui de l’Hymne Européen, dont la version officielle est un enregistrement d’Herbert Von Karajan, ex-membre du parti nazi… Le pauvre Beethoven, déjà piétiné d’honneurs, est-il en plus Européen ?
Cet email a été envoyé à brandenburg.olivier@gmail.com, cliquez ici pour vous désabonner.
Centre Universitaire Méditerranéen
65 promenade des Anglais 06000 Nice

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s