Kesharim:Lettre du Fonds Social Juif Unifié Numéro 17 Janvier 2017:l’ouverture à l’Autre-l’Autre,le nouveau Dieu des athées,des croyants,des sceptiques,des agnostiques:l’Autre plutôt que « Le tout autre »

Numéro 17
Janvier 2017

Le FSJU promeut
l’ouverture
à l’Autre
Actualité
Programmation
Culturelle 2017
2
La lettre
d’information
du Fonds Social Juif Unifié
KESHARIM
קשרים LIENS
Numéro 17
Janvier 2017
Pourquoi les peuples se soumettent-t-ils à l’autorité
d’un tyran ? La justice est-elle toujours morale ?
La modernité au coeur du sacré… Voici quelques
thèmes de la programmation 2017 de la D’AC,
Direction de l’Action Culturelle du Fonds Social Juif
Unifié. Apprendre, découvrir et rêver, quoi de mieux
Sommaire
Actualité 2 – 4
Programmation Culturelle 2017
La vie de l’institution 6 – 8
Les événements à venir 9
Actualité
après une année complexe et marquée par des
évènements tragiques. La culture est la seule réponse
à l’ignorance , l a haine et l’ intégrisme . La
programmation 2017 promet de réjouir les curieux et
de promouvoir toujours davantage l’ouverture à l’autre
et la lutte contre les préjugés, si chères à l’institution.
Le FSJU promeut
l’ouverture
à l’Autre
Programmation Culturelle 2017
« La culture est proche d’une façon d’être, d’un coup de foudre, d’une fête toujours inachevée du bonheur »
Jean D’Ormesson
KESHARIM
קשרים LIENS La lettre d’information du Fonds Social Juif Unifié
Kesharim – Janvier 2017 3
S’ouvrir au monde plutôt que de se recroqueviller,
comprendre pour mieux appréhender, découvrir les
autres mais aussi connaître son histoire afin de pouvoir
l’expliquer à ceux qui l’ignorent et la transmettre au
coeur de la Cité: telles sont les missions et les ambitions
de la D’AC, dirigée par Paule-Henriette Lévy, également
Directrice d’antenne de la radio RCJ.
Pôle essentiel du FSJU, et fer de lance de la culture juive,
la D’AC rassemble Juifs et non Juifs, jeunes et plus âgés
dans toutes les grandes villes de France, autour d’une
programmation de qualité qui – comme un accordéoniste
– ouvre sans cesse ses bras aux autres.
La D’AC a pour but de mettre en avant et de faire
rayonner les cultures juives : les valeurs, les artistes,
écrivains et philosophes qui constituent une partie de
l’identité, tout en luttant contre l’ignorance.
Pour cette nouvelle année civile, le programme est riche
et éclectique, avec de très belles interventions dans tous
les domaines culturels : du cinéma à la philosophie, sans
oublier le célèbre Festival des Cultures Juives.
Programme d’une année riche
en culture
Pour sa treizième édition, le Festival des Cultures Juives
se tiendra du 7 au 25 juin. Devenu un rendez-vous
incontournable, il aura pour thème « Rêvons ! ». Cet
évènement majeur accueillera – comme chaque année –
des personna l ités de renom, dans des l ieux
emblématiques et prestigieux au coeur de Paris.
Conférences, concerts, créations originales… La
programmation est une ode au voyage, à la curiosité et à
l’imaginaire, et un clin d’oeil à un futur que l’on souhaite
universel, diversifié, riche du vivre-ensemble et des
polyphonies culturelles…Les jeunes ne sont oubliés: un
festival off est conçu pour eux.
Prix Annie et Charles Corrin :
éduquer pour ne pas oublier
Sensibiliser et transmettre… C’est le but du Prix Annie et
Charles Corrin, qui soutient toute action éducative
entreprise dans les lycées de France pour que les jeunes
générations préservent vivante la mémoire de la Shoah.
Cette cérémonie de remise du prix qui récompensera un
travail pédagogique, aura lieu le 23 février au Lycée Louis-
Le-Grand à Paris, sous l’égide du FSJU et parrainé par le
ministère de l’Education Nationale.
Une nouveauté à Paris : les Nuits du
Cinéma et de l’Histoire
En partenariat avec RCJ le Club, la
D’AC proposera quatre films par an
autour d’un thème. Pour cette
première année, la Bible est à
l’honneur avec une première
projection d’un long métrage de
Bruce Beresford avec Richard Gere
le 31 janvier 2017 : King David.
La projection sera suivie d’un débat en présence
d’Anne-Marie Baron, critique cinéma et chroniqueuse RCJ.
Des régions tout aussi actives
Les régions ne sont pas en reste.
Tout au long de l’année se
d é ro u l e r o n t d i f f é r e n t e s
manifestations culturelles avec
des intervenants de qualité autour
de thèmes variés : « La nuit de la
Philosophie » à Pessac, Aix-en-
Provence et Strasbourg, « la Nuit
de la Justice » à Bordeaux et « La
Nuit des Lettres » à Montpellier.
L’année 2017 promet donc d’être culturellement intense.
Une aubaine pour les amoureux des mots, de l’Art, du
cinéma et de la philosophie. De quoi trouver son bonheur
quelque soit son domaine de prédilection.
Rencontre avec…
Paule-Henriette Lévy,
Directrice de la D’AC
« Maïmonide, Spinoza, Proust, Einstein,
Chagall… Nous sommes au coeur même
du patrimoine de l’Humanité ! »
« La D’AC intervient dans toutes les grandes villes
de France, à la rencontre de publics variés, Juifs et
non Juifs. Les partenaires de la D’AC, mairies,
associations, théâtres, grandes écoles,
médiathèques, sont comme nous, persuadés de
l’importance des savoirs et de la diffusion des
cultures pour lutter contre la haine et les préjugés.
Le Festival des Cultures Juives est avant tout une
équipe composée de plusieurs associations juives,
mais également de représentants culturels
d’ambassades et de mairies partenaires.
Nous travaillons en concertation, dans une
atmosphère amicale et chaque réunion est un
bouillonnement d’idées. Mais un Festival ce n’est
pas 50 manifestations mises bout à bout, une
programmation doit raconter une histoire.
Pour notre développement en régions, nous
voulons ouvrir notre réflexion au plus grand
nombre. Aussi nous mobilisons enseignants et
étudiants en nous rendant chez eux, accompagnés
des penseurs européens les plus prestigieux. Nous
nous appuyons sur les délégués du FSJU en
régions et les directeurs de centres culturels. Tout
est question d’équipe. Nous nous adressons
également à ces Juifs éloignés de la communauté
organisée qui trouvent dans nos événements le lien
qui les ramène à leur « source ».
© DR
À L’ÉCRAN
LA BIBLE
Direction de l’action culturelle
Richard Gere dans King David,
de Bruce Beresford (1985)
“ Pourquoi les peuples
se soumettent-ils aux
tyrans ? ”
NUIT DE LA
PHILOSOPHIE
JEUDI 9 FEVRIER 2017 – de 17h30 à 19h30
IEP Bordeaux – Amphi Montesquieu : 11 allée Ausone – Pessac.
Leçon inaugurale : Jean-François Rey, agrégé et docteur en Philosophie. Avec : Bernard Bruneteau,
professeur de Science politique à l’université Rennes 1 / Jean Balsamo, professeur de Littérature française
à l’université de Reims / Olivier Guerrier, professeur de Langue et Littérature françaises à l’université de
Toulouse-Jean Jaurès / Mickael Boulet, professeur agrégé de Lettres modernes.
Modération : Paule-Henriette Levy, directrice de RCJ 94.8 et de l’Action culturelle du FSJU.
Étienne de La Boétie
Renseignements et réservations :
Laurent Taïeb 05 62 73 45 45 – l.taieb@fsju.org
AQUITAINE
FSJUFSJU
KESHARIM
קשרים LIENS La lettre d’information du Fonds Social Juif Unifié
Kesharim – Janvier 2017 4
REMISE DU PRIX ANNIE ET CHARLES CORRIN POUR
L’ENSEIGNEMENT DE L’HISTOIRE DE LA SHOAH
Sous l’égide du Fonds Social Juif Unifié, parrainé par le ministère
de l’Education Nationale
JEUDI 23 FÉVRIER 2017 – 19H30
Créé en 1989, le Fonds Annie et Charles Corrin se
propose, par la remise d’un Prix annuel, de
récompenser un travail pédagogique sur la Shoah
: travail d’enseignants et d’élèves réalisé dans le
cadre de la classe, ou initiative de caractère
associatif en liaison avec la jeunesse. Il soutient
toute action éducative entreprise pour que les
jeunes générations gardent vivante la Mémoire
de la Shoah.
Lycée Louis-Le-Grand
123, rue Saint-Jacques, Paris 5e
Sur invitation
LA NUIT DES INSTITUTS DU MONDE
En partenariat avec le Centre culturel suisse
Ernest Bloch, la modernité au coeur du Sacré
MARDI 28 MARS 2017 – 20H
Né à Genève en 1880 et naturalisé américain, Ernest
Yitzhak Bloch est considéré comme l’un des grands
composteurs dont la musique, empreinte de spiritualité
et d’expression sacrée, est résolument moderne. « Ce
qui m’intéresse vraiment est l’esprit hébraïque. Cette âme
complexe, ardente, agitée, que la Bible fait vibrer en moi. La
vigueur des Patriarches, la violence du Livre des Prophètes,
l’amour brûlant de la justice, la douleur et la grandeur du
Livre de Job, la sensualité du Cantique des Cantiques. » Les
oeuvres Abodah, Suite pour violon seul et Nigun from Baal
Shem seront interprétées par la violoniste Diane
Aidenbaum et le pianiste Jonathan Benichou.
Présentation : Benjamin Duvshani.
Centre culturel suisse
38, rue des Francs-Bourgeois, Paris 3e
TARIF : 10 €
Renseignements & réservations : actionculturelle@fsju.org
ou billetreduc.com
LA NUIT DE L’HISTOIRE
Secret défense : au coeur du Mossad
JEUDI 4 MAI 2017- 19H
Projection du documentaire inédit du journaliste Ludi
Boeken, suivie d’un débat en présence du réalisateur.
Espace Rachi – Guy de Rothschild
39, rue Broca, Paris 5e
TARIF : 10 €
Renseignements & réservations : actionculturelle@fsju.org
ou billetreduc.com
DES LIVRES À DÉVORER
Dans le cadre du Festival Quartier du Livre initié par la Mairie du 5e
MERCREDI 17 MAI 2017
De 17h30 à 23h, un programme consacré à l’Art
culinaire dans la littérature : rencontres étonnantes
avec des Chefs étoilés, débats, lectures, démonstrations
et dégustations culinaires, autour de 3 thèmes : « Les
recettes secrètes de mes héros préférés » pour jeune
public,« La recette était presque parfaite » ou comment
le polar se met à table, et « Recettes du 7e ciel », avec
une lecture du Cantique des Cantiques, autour de
recettes chocolatées.
Mairie du 5e
21, place du Panthéon, Paris 5e
Entrée libre. Réservation obligatoire
actionculturelle@fsju.org
13E FESTIVAL DES CULTURES JUIVES
Thème: «Rêvons ! »
DU 7 AU 25 JUIN 2017
Rendez-vous désormais incontournable des
cultures juives au coeur de Paris, le Festival nous
invite pour sa 13e édition à rêver. Parce que les
temps sont durs, parce que la réalité quotidienne
est brutale, le rêve nous fera sortir de l’ornière. Au
coeur des cultures juives, les créations artistiques
feront merveilles. Elles réveilleront notre
imaginaire, notre curiosité, magnifique clin d’oeil à
un futur qui sera ce que nous voulons qu’il soit :
universel, riche du vivre-ensemble, de la diversité,
des polyphonies culturelles. Alors….
« Rêvons » !
Renseignements : actionculturelle@fsju.org
PROGRAMMATION 2017
KESHARIM
קשרים LIENS La lettre d’information du Fonds Social Juif Unifié
Kesharim – Janvier 2017 5
PARTENARIAT D’AC / RCJ
JEUDI 2 MARS 2017 – 20H
Conférence de Benjamin Stora, professeur des
universités, spécialiste de l’histoire de Maghreb
contemporain, à l’occasion de la parution de son
livre-album C’était hier en Algérie (Larousse, 2016).
Signature du livre par son auteur.
Renseignements : 01 42 17 10 11
VOYAGE A PRAGUE : SUR LES PAS DE FRANZ KAFKA
DU VENDREDI 28 A VRIL AU L UNDI 1ER
MAI 2017
Organisé par RCJ le Club et sa présidente Danielle
Lasry, un parcours sur les traces de l’illustre
écrivain Franz Kafka, à la découverte de Prague, la
« capitale magique de l’Europe ».
Renseignements : 01 42 17 10 11
EN RÉGIONS
JEUDI 9 FÉVRIER 2017
Pessac // Nouveauté
En partenariat avec l’Institut d’Etudes Politiques
NUIT DE LA PHILOSOPHIE
Etienne de La Boétie : Pourquoi les peuples
se soumettent-ils à l’autorité d’un tyran ?
Renseignements auprès de Laurent Taïeb :
05 62 73 45 45 – l.taieb@fsju.org
JEUDI 30 MARS 2017
Bordeaux
En partenariat avec l’Institut national de la Magistrature
NUIT DE LA JUSTICE
Emmanuel Levinas : la justice est-elle toujours
morale ?
Leçon inaugurale :
Dominique Schnapper
Renseignements auprès de Laurent Taïeb :
05 62 73 45 45 – l.taieb@fsju.org
JEUDI 11 MAI 2017
Aix-en-Provence
En partenariat avec l’Institut d’Etudes Politiques
NUIT DE LA PHILOSOPHIE
Franz Rosenzweig, le philosophe qui croyait en Dieu
Réservations auprès du Centre Darius Milhaud :
04 42 27 37 94 ou centredariusmilhaud.org
JEUDI 18 MAI 2017
Montpellier
Dans le cadre de la Comédie du Livre
En partenariat avec la Médiathèque Emile Zola
NUIT DES LETTRES
Écrivains de la Méditerranée
Réservations auprès du Centre culturel juif :
04 67 15 08 76 ou ccj34.com
OCTOBRE 2017
Strasbourg
En partenariat avec l’Institut d’Etudes Politiques
Dans le cadre du Forum Mondial de la Démocratie
NUIT DE LA PHILOSOPHIE
Renseignements auprès de Laurent Gradwohl : 03 88 36 52 19
l.gradwohl@fsju.org pour le Festival des Cultures Juives
PROGRAMMATION 2017
KESHARIM
קשרים LIENS La lettre d’information du Fonds Social Juif Unifié
Kesharim – Janvier 2017 6
La vie de l’institution
| Conseil National du FSJU. Dimanche 29 janvier, le FSJU tenait son premier Conseil
National de l’année 2017 à l’Espace Rachi-Guy de Rothschild, en présence de nombreux
élus, professionnels et responsables associatifs. Aux côtés d’Ariel Goldmann étaient réunis
les vice-présidents Arié Flack et Soly Levy ainsi que des membres du Bureau Exécutif, son
président Daniel Elalouf, Gérard Garçon, Gaby Bensimon, Marc Djebali, Claude Cohen et
Paul Rechter. Des membres du Comité Directeur du FSJU étaient également présents :
Laurence Borot, Marguerite Zauberman, Evelyne Berdugo, Régis Folbaum, Jean-Marcel
Nataf, Elie Benarroch, David Revcolevschi…Ariel Goldmann a pris la parole en ouverture de
cette journée de travail. Il a rappelé toutes les actions menées depuis le Conseil National
de juin 2016, en particulier la poursuite du déploiement du programme NOE et la dernière
campagne de la TSEDAKA. Il a tenu à rendre hommage à Patrick Chasques pour son travail
à la tête du FSJU-AUJF durant ces 3 dernières années. Il a présenté au Conseil National
Gérard Uzan, nouveau Directeur Général du FSJU et de l’AUJF, chaleureusement accueilli.
Actuel Directeur Général du CASIM de Marseille, il prendra officiellement ses fonctions le 1er mars 2017. Cette
journée a également permis de découvrir les conclusions d’une grande étude, menée bénévolement par un cabinet
de conseil indépendant, intitulée : « Créer une nouvelle ambition stratégique à 2020 ». Ces travaux de réflexion,
conduits depuis le mois d’avril 2015, proposent une nouvelle approche du FSJU à travers différentes
problématiques dont son évolution structurelle, sa place dans le contexte communautaire caritatif et sa stratégie
de collecte. Afin de fournir un diagnostic élargi, plusieurs professionnels du FSJU ont été interrogés par une
équipe de consultants, ainsi que des responsables d’autres institutions juives.
Face à la transformation du paysage des Juifs de France, marqué par l’alyah, la montée de l’antisémitisme et la
baisse tendancielle du nombre de donateurs, le FSJU de demain doit se transformer en réaffirmant son
positionnement. L’étude met en exergue 4 grandes questions : « Rôle du FSJU vis-à-vis de ses partenairesbénéficiaires
: opérateur ou fédérateur / gestionnaire ? », « Délimitation géographique des missions du FSJU :
France, Israël, les 2 ? », « Définition du champ d’actions du FSJU : une ou plusieurs missions ?, La(les)quelles)
(solidarité, identité…) ?, dans toute la France ? », « Définition de la stratégie de collecte et de sa (ses) cible(s), focus
autour des grands donateurs ou collecte élargie ? ». Des thèmes qui ont été également abordés l’après-midi lors
d’ateliers menés par un élu ou Délégué régional, un membre du Comité Directeur, un Directeur d’action du FSJU
et un président régional. La synthèse permettra de réfléchir à différentes orientations complémentaires aux
recommandations du cabinet de conseil afin que les décisions de mise en application soient entérinées par le
Bureau Exécutif et le Comité Directeur. © Yves Sadoun
| Ariel Goldmann à l’hommage solennel à l’Hyper Casher. Ariel
Goldmann s’est rendu à la cérémonie organisée lundi 9 janvier en hommage aux
victimes de l’attentat de l’Hyper Casher de la Porte de Vincennes. Accompagné de
Francis Kalifat, président du CRIF et Joël Mergui, président du Consistoire, il a
reçu les familles des victimes, ex otages, et personnalités politiques religieuses et
associatives pour une cérémonie courte et sobre. Parmi eux : l’ancien président du CRIF Roger Cukierman, Bruno
Le Roux, ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, François Fillon, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-
France, Anne Hidalgo, le préfet Cadot, préfet de Paris, le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, Mgr Benoist de Sinety,
vicaire général de l’archidiocèse de Paris, Anouar Kbibech, président du CFCM mais aussi Latifa Ben Ziaten, mère
d’une victime de Mohamed Merah, et le chanteur Renaud. De nombreux anonymes sont également venus rendre
hommage aux victimes et allumer des bougies en leur souvenir.
| Rassemblement contre la conférence de Paris. Dimanche 15 janvier, devant l’Ambassade d’Israël, Ariel
Goldmann, a participé au grand rassemblement de solidarité avec Israël
organisé par le CRIF et relayé par le Consistoire et le FSJU. Durant la matinée,
de nombreuses personnalités sont venues témoigner leur soutien à Israël :
Joël Mergui, président du Consistoire, Francis Kalifat, président du CRIF, Haïm
Korsia, Grand Rabbin de France, Aliza Bin-Noun, l’Ambassadrice d’Israël en
France mais aussi Meyer Habib, Député de la 8e circonscription des Français de
l’étranger, et Claude Goasgen, Maire du XVIe arrondissement de Paris. Pendant
plus d’une heure, ces personnalités se sont succédé à la tribune afin de
dénoncer la politique de la conférence de Paris : « Si je suis ici pour dénoncer la
Conférence de Paris, c’est que je considère que c’est un simulacre. Simulacre de dialogue car Israël n’est pas présent et que
l’Autorité palestinienne est corrompue, qu’elle n’a pas hésité à détourner l’aide internationale et qu’Israël n’a pas d’interlocuteur
KESHARIM
קשרים LIENS La lettre d’information du Fonds Social Juif Unifié
Kesharim – Janvier 2017 7
» a dénoncé Ariel Goldmann. Les nombreux manifestants pro-israéliens rassemblés face à l’ambassade ont terminé cette
manifestation en chantant l’Hatikvah et la Marseillaise.
| Dîner de Gala de l’AUJF. C’est au prestigieux Pavillon d’Armenonville qu’a
eu lieu – dimanche 22 janvier – le Dîner de Gala de l’AUJF à Paris. De nombreux
donateurs mais également des personnalités de renom étaient présents afin de
manifester leur soutien au FSJU et à l’AUJF. Parmi eux : Francis Kalifat,
président du CRIF et Haïm Korsia, Grand Rabbin de France. Tour à tour, les
invités d’honneur, Jean-Louis Debré – ancien président du Conseil
Constitutionnel – et Benny Gantz – ancien Chef d’état-major de Tsahal – ont pris
la parole, retraçant respectivement une partie de leur histoire. Avec émotion,
Jean-Louis Debré a évoqué ses ancêtres et ses racines juives : « J’ai du sang juif
et j’en suis très fier ». Benny Gantz a quant à lui partagé avec l’ensemble de la salle sa carrière d’exception au sein de Tsahal
et a fait un point sur la situation dans la région du Moyen-Orient concluant qu’ « Israël appartient à tous ». Au cours de la
soirée, un film a été dévoilé, présentant ainsi l’ensemble des actions du FSJU en France et en Israël. En régions,
Jean-Louis Debré sera notamment présent lundi 2 mars pour le Dîner de Gala de Toulouse, et lundi 6 mars pour celui de
Marseille. © Alain Azria
| GIC jeunesse. Pour débuter cette année civile, Philippe Lévy, Directeur de l’Action
Jeunesse, a réuni les responsables des associations membres pour faire un point sur la
stratégie 2017. Le responsable du programme NOÉ a réservé un accueil chaleureux aux
nouvelles recrues de son département. Daphné Ayache, Chargée de communication
digitale et Jonas Belaïche, Coordinateur de la Marche des Vivants, viennent renforcer une
équipe au service des mouvements. Parmi les associations, il s’est également félicité des
nouveaux venus : Noémie Madar, secrétaire nationale de l’UEJF qui a témoigné au nom
de son président, Sacha Ghozlan, de sa satisfaction d’être associée au GIC FSJU, et
Audrey Abéasis, Directrice Générale de Moadon. À l’ordre du jour : un retour sur les
stages de formation de décembre des EEIF, Yaniv ou du DEJJ, mais également un point
sur les demandes de subventions 2017 et les bourses de vacances NOÉ. Cette réunion a
été marquée par l’annonce du lancement de l’incubateur NOÉ via son site internet
d’appel à projets, destiné aux jeunes voulant soutenir une initiative innovante. La mise en ligne est prévue début
mars. L’organisation de plusieurs projets inter-mouvements (Yom Hashoah, Yom Hastmaoaut…) a également été
proposée par un collectif de mouvements, tels que l’Hachomer Hatzaïr ou le MJLF, prêt à s’investir davantage dans
la prise en charge de ces événements fédérateurs. Enfin, l’Action Jeunesse à présenté l’édition 2017 de la Marche des
Vivants (voir article ci-dessous).
| Rencontre avec Ya’acov Litzman, le ministre israélien de la santé. Au lendemain de la manifestation de
soutien à Israël qui a réuni plus d’un millier de personnes devant l’ambassade, et la semaine de la « conférence de
Paix » organisée à Paris, Ya’acov Litzman, ministre Israélien de la Santé en visite officielle auprès de l’OCDE, a reçu
une délégation composée du Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, du président du Consistoire, Joël Mergui, du
vice-président du CRIF, Yonathan Arfi et de Régis Folbaum, membre du Comité Directeur du FSJU. Après avoir
remercié le ministre pour son action en faveur de la reconnaissance des diplômes des médecins, dentistes et
pharmaciens français disposant de 5 années d’exercice, Régis Folbaum a souligné comment le FSJU, qui a
toujours aidé Israël, allait accentuer son effort pour favoriser et accompagner l’intégration des Français qui ont fait
le choix de l’alyah. A cette occasion, le ministre a rappelé son attachement à l’alyah en général et à celle de France
en particulier. Le ministre Litzman a également vanté la qualité de la médecine en Israël et l’excellence de la
recherche. Il a aussi insisté sur le défi que représente la modernisation des structures hospitalières et a rappelé
que des sommes considérables ont été investies par son ministère dans ces programmes majeurs, dans une
période où les fonds sont limités. Il a également souligné la « générosité » d’Israël envers les syriens qui sont
soignés par dizaines dans les hôpitaux du nord du pays et la volonté de démocratiser l’accès aux soins pour les
enfants. Face aux inquiétudes liées à la résolution anti-israélienne de l’OMS de l’année dernière et aux incessants
appels au boycott du mouvement BDS, le ministre a déclaré que dans le domaine de la santé les impacts étaient
très limités, du fait de l’excellence des chercheurs et du « génie » israélien. Un échange – à la fois halachique et
personnel – sur le don d’organes et la nouvelle mesure française faisant de chaque citoyen un donneur par défaut,
a conclu cette rencontre.
La vie de l’institution (suite)
KESHARIM
קשרים LIENS La lettre d’information du Fonds Social Juif Unifié
Kesharim – Janvier 2017 8
| RCJ Le Club – salle comble pour « Un Sac de billes ». Les places
furent prises d’assaut, plus de 300 personnes étaient présentes lundi 16
janvier pour accueillir à l’Espace Rachi-Guy de Rothschild, l’équipe du film
« Un Sac de billes ». L’avant-première était organisée dans le cadre des
événements RCJ le Club, orchestrés par sa présidente Danielle Lasry et
Sandrine Sebbane, journaliste à RCJ. RCJ le Club propose régulièrement des
manifestations culturelles de qualité (théâtre, projections, soirée autour d’un
artiste…). La rencontre avec Patrick Bruel, Elsa Zylberstein, le réalisateur Christian Duguay, les producteurs du film
et bien sûr le grand Joseph Joffo, fut particulièrement chargée d’émotion. Celui-ci a évoqué avec beaucoup de
simplicité la nouvelle adaptation de son best-seller. L’écrivain a confié face à un public sous le charme, que son livre
traduit dans 23 pays, parle avant tout d’une histoire d’amour entre deux frères que rien n’a séparé jusqu’à
aujourd’hui. © Pixeline Photographie
| Marche des Vivants. Début janvier, Aharon Tamir responsable de March Of
The Living International a rendu visite au FSJU à Philippe Lévy (Directeur de
l’Action Jeunesse) et ses différents interlocuteurs pour réaffirmer le partenariat
autour de La Marche des Vivants France et impulser une nouvelle dynamique.
Programme pédagogique phare depuis près de 30 ans, La Marche des Vivants
permet à des jeunes de participer à un voyage de mémoire en Pologne en
marchant le jour du Yom Hashoah entre Auschwitz et Birkenau avec les
délégations du monde entier. Les participants se plongent alors dans les temps
les plus obscurs de l’Histoire pour tenter de comprendre l’inexplicable et devenir
à leur tour des relais indispensables de ce devoir de transmission. Cette année, La Marche se déroulera du 23 au 26
avril 2017. Informations et réservations auprès de Jonas Belaiche, coordinateur de l’événement au sein de l’Action
Jeunesse : 01 42 17 11 35 / contact@motl.fr et sur le site http://www.motl.org
| Palmes pour Heikhal Menahem. Mercredi 11 Janvier, l’École Heikhal
Menahem à Paris 20e était mise à l’honneur, parmi d’autres établissements de
toute la France, dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne. Madame Najat
Vallaud-Belkacem – ministre de l’Éducation Nationale de l’Enseignement
supérieur et de la Recherche – remettait à sa Directrice Madame Elishéva
Krawiec et à l’une de ses enseignantes de CE1 – Madame Myriam Haziza, les
insignes de Chevalier des Palmes Académiques. Elles ont été distinguées pour
leur travail soutenu, plusieurs années de suite, dans l’enseignement et la
transmission de la Mémoire de la Shoah à leurs élèves en fin de Primaire. À cette
occasion, Madame Krawiec a remis à la ministre, un exemplaire de l’ouvrage réalisé par les élèves de CM1 et CM2
« Opa, l’enfant caché ». Les responsables du réseau Sinaï – Monsieur Marc Addi et Rav Pevzner étaient présents, ainsi
que Patrick Petit-Ohayon – Directeur de l’Action Scolaire du Fonds Social Juif Unifié, pour féliciter les récipiendaires.
t
| Préparation de l’agrégation d’Hébreu. Jeudi 12 Janvier, avait lieu au CAMPUS-FSJU, la troisième journée,
depuis la rentrée, de préparation à l’Agrégation d’Hébreu. Après des années d’absence, l’agrégation d’Hébreu est
de nouveau un Concours de l’Éducation Nationale. Une dizaine de candidats ont ainsi pu se préparer à ces
épreuves réputées difficiles, et passer cet examen dans le cadre de la formation continue des maîtres de droit
public exerçant dans les Collèges et Lycées juifs Sous Contrat sur l’ensemble de la France.
| Remise des diplômes du séminaire de Beth Rivkah. Lundi 16 Janvier,
Patrick Petit-Ohayon, Directeur de l’Action Scolaire, a participé à la remise des Prix
des Lauréates du Séminaire de Beth Rivkah de Yerres, source la plus importante de
recrutement pour les écoles juives en France. Onze jeunes femmes recevaient ce
soir-là, leur diplôme d’enseignante de Kodesh des mains du Grand Rabbin de
France.© Chlomo Masliah
KESHARIM
קשרים LIENS La lettre d’information du Fonds Social Juif Unifié
Kesharim – Janvier 2017 9
La lettre
d’information
du Fonds Social Juif Unifié
KESHARIM
קשרים LIENS
Une publication de la Direction de la
Communication 01 42 17 11 02
LES ÉVÉNEMENTS
À VENIR
D’AC « Nuit du Cinéma ». Mardi 31 janvier à l’Espace
Rachi-Guy de Rothschild. « La Bible à l’écran ». A
l’occasion de la parution du numéro spécial de la revue
CinemAction consacré à l’adaptation de la Bible au
cinéma et dirigé par Anne-Marie Baron. Projection du
film King David, de Bruce Beresford, avec Richard Gere
(1985, VO sous-titrée français), suivi d’un débat avec
Anne-Marie Baron, Françoise Puaux, Claude Aziza, Sylvie
Jessua. Tarif unique : 8 €. Informations et réservations :
01.42.17.10.70 ou actionculturelle@fsju.org et sur Billet
Réduc : http://www.billetreduac.com/178106/evt.htm.
Exposition photographique « Partir, un transsibérien »
de Thérèse Gutmann. Du 9 janvier
au 16 février 2017 dans la galerie
Claude Kelman de l’Espace
Rachi – Guy de Rothschild.
Centre d’Art et Culture.
Pièce de théâtre « un petit garçon » de et avec Élie
Pressmann, mise en scène par Catherine Hubeau.
Centre d’Art et de Culture. Samedi 25
février 2017 à 20h45, dimanche 26
février à 16h et lundi 27 février à
20h45, Espace Rachi-Guy de
Rothschild. Un vieil homme se
penche sur son enfance et retrouve
ses émois de petit garçon, marqués
par les évènements de la seconde
guerre mondiale : l’exode, la rafle du Vel d’hiv, mais
aussi la découverte du monde rural et de la
clandestinité chez un savoyard chez qui il trouve
refuge de 1943 à 1945. Plein tarif 22 €, Tarif réduit 17 €.
Réservations au 01 42 17 10 36, culture-juive.fr.
Dîner de Gala de l’AUJF à Marseille et Toulouse.
Jean-Louis Debré sera l’invité d’honneur du Dîner de
Gala de l’AUJF à Marseille et Toulouse. Ancien Ministre
de l’Intérieur, il a été président de l’Assemblée nationale,
puis du Conseil constitutionnel. Il est aujourd’hui
président du Conseil supérieur des archives. Lors de ces
soirées, Jean-Louis Debré présentera son nouvel
ouvrage « Le Dictionnaire amoureux de la République »
(éd.Plon), livre dans lequel il évoque ses racines juives.
Dîner de Gala de Toulouse. Lundi 2 mars 2017
PAF : 65 € par personne ou 120 € pour un couple.
Informations et réservations : Laurent Taieb au
05 62 73 45 20 ou l.taieb@aujf.org
Dîner de Gala de Marseille. Lundi 6 mars 2017
PAF : 75 €. Informations et réservations : Xavier
Nataf au 04 91 37 40 57 ou xavier.nataf@aujf.org.
Jean-Louis Debré était l’invité de Paule-Henriette
Lévy dans le 12/13 d’RCJ mardi 10 janvier. Au
programme : Dîner de Gala de l’AUJF du 22 janvier
2017 et parution de son livre.
Réécouter l’interview : https://www.youtube.com/
watch?v=eNR8htdGEPI&feature=youtu.be
Le FSJU dans les médias
« Ça change tout » : l’émission du FSJU
sur la Radio Juive de Marseille qui met
en valeur les initiatives du monde
communautaire juif et permet aux
auditeurs de renforcer leur identité
culturelle. En direct tous les mardis de 18h30 à 19h30
ou en podcast : 90.5 MHz ou radiojm.fr.
Kesharim Radio
Retrouvez l’émission des actualités du Fonds Social Juif
Unifié : tous les mardis à 13h45 sur Radio RCJ (94.8)
Thème : Soirée «Nuit du Cinéma» de la D’AC
http://radiorcj.info/diffusions/40880/
Solidarité Plurielle
Retrouvez l’émission des actualités de l’Appel Unifié Juif
de France et de ses partenaires en France et en Israël :
tous les mercredis à 13h45 sur Radio RCJ (94.8)
Thème : le CNEF, programme israélien
http://radiorcj.info/diffusions/40921/
Sur Radio JM
90.5 Mhz
« Ça change tout »
L’émission du Fonds social juif unifié
animée par Xavier Nataf Mardi de 18h30 à 19h30
Invités du monde associatif, interviews d’auteurs, de réalisateurs, critiques de films, d’expo,
billets d’humeur…
La musique fait la part belle à des titres insolites (Juifs, Israéliens, mais aussi jazz et reprises).
Tous les deux mois, l’émission est enregistrée en public en présence d’une grand témoin.
« Ça change tout » met en valeur les initiatives du monde communautaire juif et permet aux
auditeurs de renforcer leur identité culturelle.
Sur Radio JM, 90.5 Mhz et radiojm.fr (émission podcastable)
Groupe Facebook : « Ça change tout : l’émission ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s