Votre quotidien du soir – Primaire de la gauche : ce que la victoire de Benoît Hamon dit du PS- Valeurs actuelles-et varia

Votre quotidien du soir – Primaire de la gauche : ce que la victoire de Benoît Hamon dit du PS

Valeurs actuelles

VOTRE QUOTIDIEN DU SOIR

23 janvier 2017 – Numéro 263

Photo © ABACA

Primaire de la gauche : ce que la victoire de Benoît Hamon dit du PS

Fracturé. Hier, lors du premier tour de la primaire de la gauche, Benoît Hamon a créé la surprise. L’ancien ministre de l’Éducation est arrivé en tête avec 35,6 % des voix, devant Manuel Valls (31,56 %), Arnaud Montebourg (18,56%), Vincent Peillon (6,48%), François de Rugy (3,49%), Sylvia Pinel (2,1%) et Jean-Luc Bennahmias (1,6%). Ces résultats témoignent d’un Parti socialiste profondément fracturé et divisé avec d’un côté Benoît Hamon, qui séduit la “gauche dure” avec ses propositions sur le revenu universel de 750 euros, la suppression de la loi El Khomri ou encore la réduction du temps de travail, et de l’autre Manuel Valls, qui tente d’incarner une gauche “sociale-libérale”. Mais le choix que feront les électeurs dimanche prochain lors du second tour de la primaire de la Belle alliance populaire n’aura peut-être pas tant d’impact : d’après un sondage Ipsos-Sopra Steria diffusé hier, si Manuel Valls représentait la gauche en mai 2017, il ne recueillerait que 10 % des suffrages, loin derrière Marine Le Pen (25 %) et François Fillon (24 %). Benoît Hamon ne ferait pas mieux avec… 7 %.
Succès pour la 11e édition de la Marche pour la vie

Photo © ABACA

Hier, des milliers de personnes (50 000 selon les organisateurs) ont défilé à Paris, entre la place Denfert-Rochereau et la place Vauban, lors de la 11e édition de la Marche pour la vie. Ils demandent notamment le retrait du projet de loi sur l’extension du délit d’entrave à l’IVG : demain, ce projet de loi doit être débattu en commission mixte paritaire à l’Assemblée nationale, avant un examen en séance publique ce jeudi. Le pape François ainsi qu’une vingtaine d’évêques en France ont apporté leur soutien à cette manifestation.
Le djihadiste français Kevin Guiavarch de retour de Syrie

Photo d’illustration © ABACA

Il est l’une des figures du djihadisme français. Kevin Guiavarch, Breton âgé de 24 ans, était parti dès 2012 pour rejoindre les rangs du Front al-Nosra avant d’intégrer l’État islamique (EI). Il est soupçonné d’avoir été un recruteur pour le groupe terroriste et d’avoir joué un rôle dans son financement. En juin 2016, il avait quitté la Syrie avec ses 4 femmes et leurs 6 enfants, adressant une lettre aux autorités françaises dans laquelle il déclarait être « un repenti ». Interpellé en Turquie, il a été écroué en France ce samedi. Actuellement, près de 700 Français se trouveraient en Syrie et en Irak.
Marseille : la police démantèle un énorme réseau de trafic de stupéfiants

Photo d’illustration © ABACA

Coup de filet. Il générait quelque 15 000 euros de chiffre d’affaires par jour. Un réseau de trafic de stupéfiants a récemment été démantelé par la police marseillaise, rapporte la Provence. Menée dans la cité Félix-Pyat (IIIe arrondissement de Marseille), l’opération a conduit à l’arrestation de 16 personnes, dont 13 mises en examen. Les perquisitions ont amené à la découverte de 50 000 euros en liquide et à un kilo de produits. Les hommes à la tête du réseau, âgés d’environ 25 ans, ont été arrêtés.

L’ÉDITO D’YVES DE KERDREL

Photo © Valmonde

La malédiction de la gauche française. La nette avancée de Benoît Hamon, hier soir, laisse déjà envisager une défaite de Manuel Valls lors du second tour, dimanche prochain. Cela veut dire que les militants qui se sont déplacés pour voter hier ont préféré une vision gauchisante du Parti socialiste à une option social-démocrate. Certains se félicitent de ce résultat, en assurant que, si François Mitterrand a tué le Parti communiste, François Hollande a tué le Parti socialiste. C’est vrai. Mais comme la nature a horreur du vide, la gauche de l’échiquier politique est désormais dominée par une extrême gauche animée par Jean-Luc Mélenchon, ou bien par une gauche doctrinale et idéologique incarnée par un Benoît Hamon soutenu par Martine Aubry. Quant à Emmanuel Macron, qui se rapproche le plus de la social-démocratie à l’allemande, il n’inscrit sa démarche ni à droite ni à gauche, de manière à attirer à lui les centristes. Si l’on peut se réjouir de cette piteuse primaire socialiste, personne ne peut se féliciter de cette malédiction de la gauche française qui, de scrutin en scrutin, va toujours un peu plus à gauche.

Photo © ABACA

À peine une semaine après l’introduction des vignettes antipollution Crit’Air, Paris et Lyon ont interdit aujourd’hui la circulation aux véhicules les plus polluants. Concrètement sont interdits de circulation à Paris les véhicules de classe 5 (immatriculation entre 1997 et 2001), sous peine d’une amende de 22 euros.

Début des pourparlers sur la Syrie à Astana

Photo © SIPA

Les premiers pourparlers de paix entre rebelles syriens et émissaires de Damas ont débuté aujourd’hui à Astana, capitale du Kazakhstan, sous l’égide de la Russie, la Turquie et l’Iran. Si l’objectif affiché est de renforcer le cessez-le-feu déjà en application, les tensions sont vives : les insurgés ont refusé au dernier moment de négocier directement avec les représentants de Bachar al-Assad. Alors que ce dernier appelle les rebelles à livrer leurs armes en échange d’une amnistie, les rebelles veulent « mettre en place des mécanismes de surveillance et de responsabilité » en cas de violations, a expliqué Ossama Abou Zeid, un porte-parole des rebelles, à l’AFP.

Alors que le revenu universel fait l’objet d’un débat animé en France, la Finlande est devenue le premier pays européen à tester un revenu de base. Limitée à 2 000 personnes tirées au sort parmi les bénéficiaires d’une allocation chômage ou d’une aide au retour à l’emploi et âgées de 25 à 58 ans, cette expérimentation durera deux ans, jusqu’au 31 décembre 2018. Concrètement, les personnes sélectionnées toucheront le “revenu de base inconditionnel” (560 euros par mois), les prestations sociales éventuelles (chômage, famille, santé) et le salaire si elles trouvent un emploi rémunéré. Le budget alloué par le gouvernement pour cette opération est de 20 millions d’euros. Si l’essai est concluant, le revenu de base pourrait être étendu à toute la population.

FRANÇOIS FILLON. Candidat Les Républicains à l’élection présidentielle, François Fillon s’est rendu aujourd’hui à Berlin où il a rencontré Angela Merkel ainsi que le ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, et la ministre de la Défense, Ursula Von der Leyen. « La relation franco-allemande est absolument fondamentale. Rien ne se construira en Europe sans son impulsion. Je fais donc le choix de son renforcement, dans un partenariat d’égal à égal », a-t-il ainsi déclaré dans une interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung et au Monde. Il plaide également pour une “alliance européenne de défense” avec la création d’un fonds qui mutualise et finance les dépenses d’intervention extérieure. « Je ne propose pas une défense européenne intégrée, mais une alliance européenne de défense. Il faut mettre en commun des moyens, bâtir une industrie européenne et créer un fonds qui mutualise et finance les dépenses d’intervention extérieure. »

Photo © ABACA

Le chiffre du jour

55,3 %

C’est la part des entreprises qui admettent avoir été confrontées à un incident de cybersécurité l’année dernière, d’après un baromètre publié par Orange et l’Usine nouvelle ; 20,7% des sociétés signalent même avoir été attaquées plus d’une fois.

La phrase du jour
“ L’espèce de pied de nez que ferait au monde entier cette France énervée, angoissée, inquiète, en ayant le culot de choisir Macron, je trouve ça assez excitant. ”

Alain Minc, essayiste et homme d’affaires, a annoncé dans le JDD qu’il soutiendrait Emmanuel Macron.

Exposition. Illuminations : de la terre au bijou

Scintillant. Présentées pour la première fois à Paris, les bijoux de la créatrice américaine Paula Crevoshay investissent les majestueux espaces de l’hôtel de Vendôme. Confrontés à des matériaux bruts, cœur de la collection du musée de Minéralogie, les bijoux fantaisistes de l’artiste s’inscrivent dans un parcours abordant l’histoire des gemmes, leur extraction et la géologie. Dotée de solides connaissances en gemmologie, Paula Crevoshay propose une série d’ouvrages d’une habile technicité, à la palette variée éclatante. Musée de Minéralogie, Paris VIe, jusqu’au 1er février.

(Valeurs actuelles, Léopoldine Chambon)

Photo © Presse Mines Paritech

● Davos, sommet des chocs politiques

● Aubry soutient Hamon pour un PS “plus à gauche”

● Claude Guéant condamné à deux ans de prison dont un ferme

● Paris : la mairie offre 80 000 euros pour aider les migrants

● Ce que Bachar n’a pas dit aux journalistes

● Nord : la statue du Christ vandalisée et peinte en rose

● Investiture : Quand Trump arrive en ville

● Les migrants auront des carnets de santé traduits en arabe

● La vengeance tardive d’Aquilino Morelle

DANS LES KIOSQUES

DEMAIN

ÉPHÉMÉRIDE

Saint-François de Sales

Né en 1567, François de Sales fut prélat et théologien. En 1602, il devint évêque de Genève et œuvra à la conversion des calvinistes. Avec sainte Jeanne de Chantal, il fonda l’ordre de la Visitation.

DICTON DU JOUR

« Janvier fait le péché, mars en est accusé. »

ÇA S’EST PASSÉ

24 janvier 661. Ali, le gendre de Mahomet et quatrième calife, est assassiné d’un coup d’épée empoisonnée devant la mosquée de Koufa, dans l’ancienne Mésopotamie (Irak). Le meurtrier est l’un de ses anciens alliés, rallié à la secte musulmane dissidente kharidjite. La mort d’Ali entraîne un grave schisme dans le monde musulman, opposant d’un côté les chiites, qui prônent une grande rigueur dans la pratique de la religion, et de l’autre les sunnites, défenseurs d’une application plus modérée des préceptes du Coran.

24 janvier 1848. Un ouvrier découvre des pépites d’or mêlées à des cailloux alors qu’il répare un moulin à eau sur les terres du Suisse John Sutter. Instantanément, le bruit se répand dans l’Ouest américain et les chercheurs affluent tant et si bien sur la propriété de Sutter que cette dernière est totalement ravagée par les arrivées massives de visiteurs attirés par les bénéfices potentiels. Ce négociant helvète mourra en 1880 avec tout juste une petite retraite versée par l’État de Californie. Cet épisode marque le début de la conquête de l’Ouest.

24 janvier 1984. Apple lance le Macintosh à l’aide d’une vaste campagne de publicité baptisée 1984, du nom du célèbre roman d’anticipation de George Orwell. Les utilisateurs sont séduits par le design et la fonctionnalité révolutionnaires de ce terminal informatique inouï, ainsi que par la souris. Avec son système de fenêtres, Apple crée un micro-ordinateur facile d’utilisation, qui sera toutefois vite concurrencé par les PC. La marque à la pomme prendra sa revanche dans les années 2000 avec les iPod, iPhone et iPad.

HISTOIRE DE FRANCE

24 janvier 1928. Michel Serrault voit le jour à Brunoy, dans l’Essonne. L’acteur français, disparu en 2007, a tourné au total dans 135 longs métrages. Qu’il s’agisse de comédies populaires ou de drames, le héros de Garde à vue ou de la Cage aux folles a toujours fait l’unanimité auprès des critiques et du grand public. Il est le seul comédien à avoir obtenu le César du meilleur acteur à trois reprises.

24 janvier 1966. Un Boeing 707 de la compagnie Air India reliant Bombay à New York s’écrase sur le mont Blanc. Le crash provoque la mort des 117 passagers, parmi lesquels se trouvaient 48 marins et Homi Jehangir Bhabha, le père de la bombe nucléaire indienne. Coïncidence troublante, seize ans plus tôt, un autre avion d’Air India, le Malabar Princess, s’était échoué sur le même massif des Alpes, décidément maudit pour cette compagnie indienne.

24 janvier 2008. La Société générale se dit victime d’une fraude de 4,9 milliards d’euros dans le contexte de la crise américaine des subprimes. Le président de la banque, Daniel Bouton, impute cette fraude à un seul opérateur de marché dont le nom sera connu plus tard, Jérôme Kerviel. Le trader sera condamné par le tribunal correctionnel de Paris en 2010. Quatre ans plus tard, la cour de cassation confirme la condamnation de Kerviel à la prison mais casse les dommages et intérêts de 5 milliards. Le combat de Kerviel continue.

AGENDA

24 janvier : À Paris, début du troisième procès de l’explosion de l’usine AZF à Toulouse en 2001.

25 janvier : Débat télévisé entre les deux finalistes de la primaire de la gauche.

Nom de l’éditeur : Valmonde et Compagnie / adresse : 24 rue Georges Bizet – 75116 Paris / directeur de la publication :

Yves de Kerdrel / coordination éditoriale : Agnès Pinard Legry / Abonnement 6 mois : 35 euros / Abonnement 1 an : 60 euros

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s