Newsletter Glossa n°17:L’an passé nous vous relations un élargissement de nos périmètres de lecture pour notre revue, cela se confirme désormais par nos auteurs…

Newsletter Glossa n°17
.

Newsletter Glossa n° 17 – janvier 2017

Cher lectorat,

L’an passé nous vous relations un élargissement de nos périmètres de lecture pour notre revue, cela se confirme désormais par nos auteurs…

Magali KRZEMIEN (n°119) de Belgique nous a proposé une excellente revue de la littérature des recherches menées sur le raisonnement analogique chez les enfants présentant des troubles du langage et/ou dysphasiques. Cette revue s’est particulièrement intéressée à l’influence du langage sur le raisonnement analogique. Cet article ainsi que la rigueur des tableaux présentés retracent un énorme travail de synthèse des différentes conséquences du raisonnement analogique sur l’acquisition du langage. Il devient une richesse pour le thérapeute qui y trouve ainsi des références récentes et une très belle synthèse des différentes approches. Thomas de MINIAC (n°120) s’est intéressé au sein de son Master à Denver aux différences et/ou points communs entre langue des signes Française et Américaine. S’il met en avant les différences sur les plans sémantiques, morphosyntaxiques et pragmatiques, il n’en demeure pas moins de grandes similarités (la LSF ayant été importée aux USA par un Français). Michèle MASSON-TROTTIER et al., toujours au sein du (n° 120), relatent leur expérience canadienne. En effet, l’équipe a montré l’efficacité d’une prise en charge intensive des habiletés discursives et pragmatiques chez un sujet traumatisé crânien modéré-sévère versus prise en charge classique. Anne LAFAY et al. (n° 119), ont , quant à eux, effectué la normalisation de l’outil Zaréki-R sur une population de 81 enfants franco-québécois de 8-9 ans et mettent en avant des performances supérieures des enfants québécois par rapport aux enfants français.

Eléonore MAWAS et Bénédicte PERRIN-DRAPALA (n° 119), ont utilisé au cours de leur mémoire de fin d’étude, la batterie BECD chez 12 patients porteurs de la maladie de Huntington. Leur objectif a été de déterminer si la sévérité de la dysarthrie évaluée à partir de la BECD était corrélée au stade MH de l’échelle de référence UHDRS (Unified Huntington’s Disease Rating Scale). Leurs résultats montrent que le TPI demeure fortement corrélé au stade d’avancée de la maladie.

Claire HEILI-LACAN (n° 119) s’est intéressée à la prévention et au suivi des dysfonctionnements laryngés chez les patients asthmatiques en proposant une enquête de terrain et un projet d’Education Thérapeutique (ETP). Sur la base d’un questionnaire adressé à 17 patients et 10 pneumologues, une maquette d’ateliers d’ETP a également été élaborée. Cette étude exploratoire en ETP a permis de déceler le besoin chez les patients d’être informés sur leurs troubles et sur l’intérêt de les rendre acteurs de leur suivi par le biais d’actions thérapeutiques encadrées par des orthophonistes.

Enfin, Stéphanie BOREL et al. (n°120) retracent au sein de son travail de thèse les résultats de 2 études sur l’identification des 13 voyelles en lecture labiale par 22 adultes sourds vs normo-entendant. Elle a ensuite interrogé 179 orthophonistes sur leur pratique d’opposition sourde/sonore. Il en résulte des différences entre les analyses perceptives des sujets sourds vs thérapeutes, confusions discutées et argumentées à la lumière des connaissances actuelles. Un article passionnant par son descriptif et ses richesses d’analyse et bibliographie.

Comme annoncé également à l’issue de la journée de Mars 2016 consacrée aux bégaiements et disfluences, un numéro spécial issu de cette journée sera très prochainement disponible sur notre site et regroupera l’ensemble des communications des orateurs de cette journée. De nouvelles collaborations sont annoncées également en 2017 avec des numéros spéciaux issus de journées/congrès nationaux ou internationaux (Journées du Bégaiement Avril 2017, Journées de Phonétique Clinique juin 2017). Par ailleurs, 9 articles sont en reviewing actuellement et 5 en cours de mise en publication. Encore quelques jours de patience et de belles nouveautés sont à paraitre.

Bonne lecture et très belle année 2017 !!!

Peggy GATIGNOL et Sylvia TOPOUZKHANIAN , rédactrices en chef de la revue Glossa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s