LETTRE D’INFO de NAPOLEON.ORG, n. 827 : Masques mortuaires : treize à la douzaine,

LETTRE D’INFO de NAPOLEON.ORG, n. 827 : Masques mortuaires : treize à la douzaine, 9 – 15 décembre 2016
B
Fondation Napoléon napoleon_lettrefr@napoleon.org via mail234.atl171.mcdlv.net

Édito
Treize à la douzaine
Un, deux, trois, dix, douze… masques mortuaires de Napoléon, et plus encore, chacun étant bien sûr présentés ou revendiqués comme authentiques, voire comme l’editio princeps, la pièce originale dont la trace est perdue dès septembre 1821. De nombreux passionnés se sont lancés dans la quête de la précieuse relique, quête qui n’est pas sans rappeler celle du Saint-Graal, tant ce masque est chargé émotionnellement et empreint d’une aura presque sacrée.
C’est ainsi que depuis le milieu du XIXe siècle surgissent des exemplaires aux traits divers, aux histoires tout aussi variées et aux supports disparates (plâtre, cire, papier mâché).
À rassembler et à lire la littérature sur le sujet, la première impression est d’être en présence « d’une affaire » complexe aux mille ramifications. Mais un retour aux sources disponibles (récits et lettres des témoins français et britanniques) permet d’établir une certitude qui peut être énoncée ainsi : un masque, en plâtre de mauvaise qualité (le plâtre fin faisait défaut à ce moment-là sur l’île), a été façonné de manière traditionnelle en creux perdu puis en bon creux par les docteurs Burton et Antommarchi, puis la partie centrale a été subtilisée et emportée dans les bagages de ce dernier vers l’Europe, à destination de Madame Mère. Une copie a été réalisée pour les Bertrand. Les faits connus s’arrêtent là. Après, ce ne sont que suppositions, conjectures, et parfois fantaisies. La brièveté des éléments rapportés par les témoins et le fait que l’original n’ait jamais été présenté publiquement ont laissé le champ libre aux interprétations et aux faussaires. Ainsi, le masque (dont seule la surface est en cire) existe… en quatre exemplaires (recensés à ce jour), et les indices convergent vers un certain capitaine bavarois qui en fit commerce dans les années 1850 depuis Londres. Le masque en papier mâché est un conte fantastique. En l’état actuel de nos connaissances, un seul masque dispose d’une traçabilité clairement établie, le masque Bertrand, conservé au musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau.

Chantal Prévot
Responsable des bibliothèques
Fondation Napoléon
Remise des Prix et Bourses 2016
L’hôtel d’Estrées, autrefois demeure du ministre de la Guerre de Napoléon, Henri Clarke, et actuelle résidence de l’ambassadeur de la Fédération de Russie en France, Son Excellence M. Alexandre Orlov, accueillait hier, jeudi 8 décembre, la remise des Prix et Bourses 2016 de la Fondation Napoléon.
Voir quelques photos de la cérémonie
Cercle d’études > Les Tuileries sous Napoléon III
Les inscriptions pour la prochaine conférence du Cercle d’études débuteront mercredi 14 décembre 2016. Intitulée Les Tuileries sous Napoléon III, elle sera présentée par Bernard Chevallier, le mardi 20 décembre 2016 à 18h.
En savoir + sur la conférence
Image : Salon des maréchaux des Tuileries vers 1860
Napoleonica. La Revue
Le n°26 est disponible !
Ce nouveau numéro, intitulé « Carrière, héritage, postérité des Bonaparte », présente les articles suivants :
– Patrice Gueniffey, Éditorial
– Thierry Lentz, Le testament et l’inventaire après décès de Joseph Bonaparte
– Patrick Le Carvèse, Jérôme Bonaparte, officier de Marine
– Chantal Prévot, Le Paris de la famille Bonaparte. Éléments pour rendre compte de leur patrimoine foncier
– Isabelle Chave, Napoléon Ier aux archives impériales (1852-1870) : stratégie des preuves et affirmation dynastique
– Chantal Prévot, Les masques mortuaires de Napoléon. 2e version revue et augmentée
Portrait du mois
Louis-Napoléon Bonaparte en Prince-Président, par G. Le Gray
Le 11 décembre 1848, le neveu de Napoléon Ier devient le président de la Deuxième République, éphémère expérience qui s’achèvera avec son coup d’État du 2 décembre 1851 et la promulgation de l’Empire en 1852. Durant ces trois années, en particulier après son coup d’État, Louis-Napoléon ne manquera pas de soigner son image, en témoigne ce portrait commandé au photographe Gustave Le Gray.
Découvrir le portrait
L’élection du 11 décembre 1848 sur napoleon.org. Découvrez :
– notre bibliographie thématique sur l’élection, créée en partenariat avec la BnF ;
– d’autres images, estampes laudatives ou caricaturales, qui montrent l’image ambivalente que l’arrivée au pouvoir de Louis-Napoléon véhicule ;
– L’Élysée, le palais que beaucoup convoitent encore aujourd’hui…
Jeunes Historiens
Activités muséales durant les vacances de Noël :
– aux Invalides ;
– au palais de Compiègne ;
– au musée d’Orsay.
Parution : Histoire de France racontée aux enfants, par Mac Lesggy. Une bonne idée cadeau !
Actualités
Publications
Le coup d’État du 2 décembre 1851, par P. Lagoueyte
Pour qui s’intéresse à la réception du coup d’État en dehors de Paris et de sa sociologie particulière, cet ouvrage éclaire particulièrement la diffusion de l’événement et la réaction en chaîne qu’il produit.
En savoir +
Le maréchal Lefebvre,
duc de Dantzig,
par Chr. Fileaux
En savoir +
Napoléon.
Deux cents ans de légende,
par É. Kern
En savoir +
Expo > Frédéric Bazille (1841-1870). La jeunesse de l’impressionnisme
Frédéric Bazille n’intéresse pas le monde napoléonien parce qu’il est mort lors de la guerre franco-prussienne ; le jeune artiste est surtout la preuve de la foisonnante période de création que représente le Second Empire et qui aboutira à un des mouvements majeurs de la peinture du XIXe. À découvrir au musée d’Orsay à Paris jusqu’au 5 mars 2017.
En savoir +
Presse > Napoléon III magazine n°37
Ce numéro de novembre 2016 présente un article d’Éric Anceau qui synthétise la politique – la vocation, apprend-on – sociale de Napoléon III. Parmi les autres articles, on retiendra « La médecine expérimentale de Claude Bernard » par Jean-Christophe Guégen, illustrant la vie et l’oeuvre essentielle du père de la démarche scientifique et épistémologique.
Éditorial, sommaire, commande
En bref

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s