LETTRE D’INFO de NAPOLEON.ORG : Une pyramide de lettres, n. 823, 11-17 novembre 2016

LETTRE D’INFO de NAPOLEON.ORG : Une pyramide de lettres, n. 823, 11-17 novembre 2016

.
N°823, 11 – 17 novembre 2016
Édito
Une pyramide de lettres
Moins spectaculaire que la découverte d’un couloir dans la grande pyramide de Khephren, moins mystérieux que la localisation d’une chambre funéraire supplémentaire dans la tombe de Toutankhamon, ou moins vendeur (hélas !) que la sortie d’un nouvel opus de la saga Harry Potter, la publication d’un volume de la Correspondance générale de Napoléon, avec son lot d’inédits, est un événement qui, dans le monde de l’Histoire, a son importance.
Pierre Branda, auteur d’une biographie de Joséphine remarquée (Perrin, 2016), a prêté sa plume pour l’annotation des 2 925 lettres de l’Empereur de ce volume 13 de la Correspondance -et ses 44 % d’inédits !- qui sera sur les tables des libraires le 23 novembre prochain. L’année 1813 fut celle de la démesure dans la production épistolaire napoléonienne. Recomposer trois fois la Grande Armée, et tenir l’Empire à bout de bras, a entraîné Napoléon dans une débauche de missives, d’instructions, d’ordres, de notes, etc. Pour ne pas avoir fait le choix de sélectionner les documents, mais de tous les publier, cette sur-activité impériale nous a poussés à scinder cette année en deux semestres. Ainsi, ce volume 13 couvre les six premiers mois d’une année 1813 hors normes. Ce nouvel opus nous montre un Napoléon déterminé et victorieux, mais parfois sourd aux signaux les plus alarmants, et finalement « Seul, déjà si seul » comme est intitulée l’introduction de Pierre Branda. Il s’achève sur un armistice qui, on le sait, n’est qu’une pause dans les combats, aucun des belligérants ne voulant réellement se mettre à la recherche d’une paix qui apparaît au 31 juin 1813 comme impossible. Le « Commencement de la fin », titre éponyme de ce nouveau volume, pourrait l’être également des travaux de la publication de la Correspondance. À la Fondation Napoléon, nous entamons le dernier virage, après 12 ans de travaux nous préparons avec le même enthousiasme qu’en 2004 les deux derniers volumes qui révéleront à leur tour bien des inédits. Le 5 mai 2018, nous aurons publié plus de 40 500 lettres de Napoléon en 15 volumes… de quoi faire une belle pyramide !

François Houdecek
Chargé de l’édition de la Correspondance de Napoléon
Événement

Volume XIII de la Correspondance générale de Napoléon Ier : janvier-juin 1813
Intitulé « Le commencement de la fin » et compilant les lettres de janvier à juin 1813, annotées par Pierre Branda, ce nouveau volume sera disponible en librairie le 23 novembre prochain. Il est co-édité par les éditions Fayard et la Fondation Napoléon, avec le soutien des Archives de France et de la Fondation La Poste.

Présentation et sommaire

Introduction par P. Branda
Sur fondationnapoleon.org : la genèse de la publication de la correspondance de Napoléon Ier par la Fondation Napoléon.
Sur napoleon.org :
– une chronologie de l’année 1813 ;
– un article sur l’écriture si singulière de Napoléon, par François Houdecek.
ICES – Chaire Napoléon

Journée d’études > Combattre le Second Empire
Dans le cadre de la chaire Napoléon, créée par l’Institut catholique d’études supérieures de la Roche-sur-Yon et la Fondation Napoléon, en partenariat avec la Ville de La Roche-sur-Yon, le Conseil général de la Vendée, le Centre Vendéen de Recherche Historique (CVRH), une journée d’études sur le thème « Combattre le Second Empire » aura lieu le 2 décembre 2016 à partir de 8h30 à l’ICES.
Programme complet et inscription
Découvrir la chaire Napoléon
Cercle d’études de la Fondation Napoléon
La Bibliothèque nationale sous le Second Empire : réorganisation et reconstruction
Dans le cadre du partenariat entre la Fondation Napoléon et la Bibliothèque nationale de France, le Cercle d’études accueillera une conférence de Bruno Blasselle sur le thème « La Bibliothèque nationale sous le Second Empire : réorganisation et reconstruction » le 22 novembre 2016 à 18h. Inscription indispensable à partir du 16 novembre 2016.
Programme et inscription
Expositions

La séquence corse. Napoléon vu par Abel Gance
Après la Maison Bonaparte à Ajaccio, c’est au tour du Bastion de France de Porto-Vecchio d’accueillir jusqu’au 17 décembre l’exposition consacrée au tournage en Corse d’une partie du Napoléon d’Abel Gance. Conçue par le musée de la maison natale de l’Empereur, en partenariat avec la Cinémathèque de Corse et l’association « La Corse et le Cinéma », cette exposition retrace à travers écrits et photos les conditions de tournage de cette séquence corse.
Découvrir l’expo

Le goût de la parure. Portraits du château de Versailles
Consacrée à l’art de la joaillerie du règne de Louis XIV au Second Empire à travers des portraits du château de Versailles, cette exposition du château d’Angers présente notamment le portrait de 1811 L’Impératrice Marie-Louise veillant sur le sommeil du roi de Rome par Joseph Franque.
En savoir + sur l’expo
Patrimoine
Dépôt d’un présentoir de médaille d’honneur de l’Exposition universelle de 1855 au musée d’Orsay
À l’occasion du 30e anniversaire du musée d’Orsay et de l’exposition « Spectaculaire Second Empire, 1852-1870 », le musée de la Légion d’honneur y a déposé le 7 novembre dernier un présentoir de médaille d’honneur de l’Exposition universelle de 1855.
Voir des photos de l’événement
Site du musée de la Légion d’honneur
Zoom sur la chambre de Napoléon au Palais Rohan à Strasbourg
Le Palais Rohan, abritant actuellement le musée des Arts décoratifs de Strasbourg en son rez-de-chaussée, fut palais impérial de Napoléon Ier à partir du 21 janvier 1806. De cette période subsiste, dans la chambre à coucher de l’Empereur, son lit et les chaises de l’appartement de l’Impératrice créés par l’ébéniste Jacob-Desmalter en 1807 et 1809.
En savoir + sur le Palais Rohan
Page Facebook du musée des Arts décoratifs
Une fresque en l’honneur de Napoléon Ier bientôt classée ?
En 1830, un gérant d’auberge, ancien grognard, peignit dans son établissement une fresque représentant différentes étapes de la vie de Napoléon Ier (la Corse, la campagne d’Égypte, l’île d’Elbe, …). Le propriétaire actuel a fait la demande à la DRAC de Bourgogne qu’elle soit classée au titre des Monuments Historiques.
Voir un reportage sur la fresque (1 min 48)
En bref

Maisons-Laffitte dans le cercle des villes impériales. En savoir +
Pierrefonds, un château réenchanté. En savoir +
L’hôtel de Beauharnais se raconte. En savoir +

Croisière Napoléon en mer Baltique

[Message tronqué] Afficher l’intégralité du message

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s