Bibliographie de Yan Thomas-droit dans l’antiquité

cenj

|
Bibliographie Yan Thomas

Yan Thomas
directeur d’études EHESS

Présentation des principales publications (ouvrages et articles à comités de lecture). Pour des raisons de clarté et de commodité, la liste suivante est présentée dans l’ordre chronologique.

Les articles seront prochainement téléchargeable en version pdf.

Bibliographie téléchargeable (en version pdf.)

1971

Platon et la « nature du juste » in Archives de Philosophie du Droit, 16,1971, p. 62-65.

1973

La langue du droit. Problèmes et méthodes in Archives de Philosophie du Droit, 18, 1973, p. 103-125.

1976

Causa. Sens et fonction d’un concept dans le langage du droit romain. Thèse de doctorat d’Etat en droit, Paris, 1976, 633 p.

1977

Acte, agent, société. Sur l’homme coupable dans la pensée juridique romaine in Archives de Philosophie du Droit, 22-1, 1977, p. 63-83.

Cicéron, le Sénat et les tribuns de la plèbe, in Revue historique de droit français et étranger, 55, 1977, p. 189-210.

1978

Le droit entre les mots et les choses. Rhétorique et jurisprudence à Rome inArchives de Philosophie du Droit, 23, 1978, p. 93-114.

1980

Res, chose et patrimoine. Note sur le rapport sujet-objet en droit romain in Archives de Philosophie du Droit, 25, 1980, p. 413-426.

Mariages endogamiques à Rome. Patrimoine, pouvoir et parenté depuis l’époque archaïque in Revue historique de droit français et étranger, 58, 1980, p. 345-382.

1981

Parenté et stratégies endogamiques à Rome. Étude d’une mutation in C.-H. Breteau, C. Lacoste-Dujardin, C. Lefebure, N. Zagnoli, (éd.), Production, pouvoir et parenté dans le monde méditerranéen de Sumer à nos jours : actes du colloque organisé par l’ERA 357 CNRS/EHESS, Paris, décembre 1976, Paris, Geuthner, 1981, p. 149-185.

Parricidium I. Le père, la famille et la cité (la lex Pompeia et le système des poursuites publiques), inMélanges de l’école française de Rome. Antiquité, 93-2, 1981, p. 643-715.

1982

Droit domestique et droit politique à Rome. Remarques sur le pécule et les honores des fils de famille in Mélanges de l’Ecole française de Rome. Antiquité, 94-2, 1982, p. 527-580.

La peur des pères et la violence des fils : images rhétoriques et normes du droit inDroit et cultures, 4, 1982, p. 5-24.

1983

Le droit de mort, le politique et le domestique. Essai sur le concept de patria potestas, mémoire réalisé à l’Ecole française de Rome, 1983 (travail examiné et critiqué par P. Ourliac, cf. R. Bloch, Rapport sur les activités de l’Ecole Française de Rome pendant les années 1982-1983 in Comptes-rendus de l’Académie des Inscriptions et Belles- lettres, 127, 1983, p. 605-617, p. 609-610).

Paura dei padri, violenza dei figli. Imagine retoriche e norme di diritto in N. Pellizer- N. Zorzetti (cur.), La paura dei padri nella società antica e medioevale, Rome-Bari 1983, p. 113 ss.

1984

Mommsen et l’Isolierung du droit. Rome, l’Allemagne et l’Etat, préface à Th. Mommsen, Droit public romain (réédition de la traduction rédigée par P. F. Girard de la 3ème édition allemande, Paris, 1892) 7 vol. Paris, De Boccard, 1984, vol. 1, p. 3-48 ; repris sous la forme d’un fascicule de 52 p. avec bibliographie.

Se venger au forum. Solidarités traditionnelles et système pénal à Rome in J.-P. Poly-R. Verdier (éd.), Vengeance, pouvoirs et idéologies dans quelques civilisations de l’Antiquité, Paris 1984, p. 65-100.

1985

Vitae necisque potestas. Le père, la cité, la mort in Y. Thomas (éd.)Du châtiment dans la cité, table ronde 9-11 nov. 1982, Rome-Paris 1985 (coll. EFR 79), p. 499-548.

Michel Villey, la romanistique et le droit romain in Droit, nature, histoire, Aix-Marseille, 1985, p. 31-41.

1986

Article Droit in A. Burguière (éd.)Dictionnaire des sciences historiques, Paris 1986.

À Rome, pères citoyens et cité des pères. Rome (IIème s. av.-IIème s. a. J.C.) in A. Burguière-C. Klapisch Zuber-M. Segalen-F. Zonabend (éd.), Histoire de la famille, I, Paris, 1986 (2ème éd. 1994), p. 65-126.

Le ventre. Corps maternel, droit paternel in Le Genre humain, 14La valeur, printemps-été 1986, p. 211-236.

La romanistique et la notion de jurisprudence in Droits, revue française de théorie juridique, 4, 1986, p. 149-160.

Idées romaines sur l’origine et la transmission du droit in Rechtshistorisches Journal, 5, 1986, p. 253-273.

Confessus pro iudicato. L’aveu civil et l’aveu pénal à Rome in L’aveu. Antiquité et Moyen-Age, Rome 1986 (coll. EFR 88), p. 89-117.

1987

Du sien au soi. Questions romaines dans la langue du droit inL’ecrit du temps, 14-15, Paris 1987, p. 157-172.

1988

L’institution juridique de la nature. Remarques sur la casuistique du droit naturel à Rome in Revue d’histoire des Facultés de droit et de la science juridique, 6, 1988, p. 27-48.

Le traité des degrés du jurisconsulte Paul. Édition, traduction et commentaire in P. Legendre (éd.), Leçons IV, suite. Le Dossier occidental de la parenté. Textes juridiques indésirables sur la généalogie, en collaboration avec Anton Schütz, Marc Smith, Yan Thomas, Paris, 1988, p. 27-119.

Sanctio. Les défenses de la loi in L’écrit du temps, 19, Paris, 1988, p. 61-84.

1990

L’institution de l’origine. Sacra principiorum populi Romani in M. Detienne (éd.), Tracés de fondation, Louvain-Paris, 1990 (Bibliothèque des Hautes Etudes Vème section), p. 143-170.

Remarques sur la juridiction domestique à Rome in J. Andreau-H. Bruhns (éd.), Parentés et stratégies familiales., Rome, 1990 (coll. EFR 129), p. 449-474.

Une invention de la romanistique allemande : l’acte de transfert abstrait in Droits,revue française de théorie juridique, 12, 1990 p. 36-46.

La divisione dei sessi nel diritto romano, in P. Schmitt-Pantel (éd.), Storia delle donne, I. L’Antichità, Rome-Bari, 1990, p. 103-178 (trad. française cf. infra, anglaise, espagnole, portugaise, japonaise, néerlandaise).

1991

La division des sexes en droit romain in G. Duby-M. Perrot (éd.), Histoire des femmes en Occident, tome 1, P. Schmitt Pantel (dir.), L’Antiquité, Paris, Plon, 1991, 579 p., p. 103-168.

L’Institution de la Majesté in Revue de synthèse, 3-4, 1991, p. 331-386.

Imago naturae. L’institution de la nature in Théologie et droit dans la formation de l’Etat moderne, Rome, 1991 (coll. EFR 147), p. 241-278.

1993

L’institution civile de la cité in Le Débat, 74, mars-avril 1993, p. 23-44.

La torture et l’aveu in L’histoire, juillet 1993, p. 26-33.

De la « sanction » et de la « sainteté » des lois à Rome. Remarques sur l’institution juridique de l’inviolabilité in Droits, Revue française de théorie juridique, 18, 1993, p. 135-151.

Les ornements de la Ville in Traverses, 1993, p. 53-73.

1994

Citoyens et résidents dans l’Empire romain in L. Mayali (éd.) Identité et droit de l’Autre, Studies in Comparative Legal History, Univ. of California at Berkeley, 1994, p. 1-52.

1995

Fictio legis. L’empire de la fiction romaine et ses limites médiévales in Droits, revue française de théorie juridique, 21, 1995, p. 17-63.

À propos du parricide. L’interdit politique et l’institution du sujet inL’inactuel, 3 (intérêts de la psychanalyse), printemps 1995, p. 167-189.

Le droit d’origine à Rome. Contribution à l’étude de la citoyenneté in Revue critique de droit international privé, 84-2, 1995, p. 253-288

1996

Arracher la vérité. La Majesté et l’Inquisition (Ier siècle-IVème siècle ap. J.C.) in R. Jacob (éd.),Le Juge et le Jugement dans les traditions juridiques européennes, Paris, 1996, p. 15-41.

Les artifices de la vérité. Note sur l’interprétation médiévale du droit romain in L’inactuel, 6, automne 1996, p.81-96.

Origine et commune patrie. Étude de droit public romain (89 av. J.C. – 212 ap. J.C), Rome, 1996 (Coll.EFR 221), 223 p.

1997

Sich rächen auf dem Forum. Familiäre Solidarität und Kriminalprozess in Rome (1 Jh. v. Chr.- 2 Jh. n. Chr.) inHistorische Anthropologie 5, 1997, p. 161-186.

La romanistique allemande et l’Etat depuis les Pandectistes in H. Bruhns et J.M. David (éd.),Die späte römische Republik. La fin de la république romaine. Un débat franco-allemand d’histoire et d’historiographie, Rome, 1997 (coll. EFR 235), p. 113-125 (discussion p. 125-126).

1998

Le sujet de droit, la personne et la nature. Sur la critique contemporaine du sujet de droit in Le Débat, 100, mai-août 1998, p. 85 –107.

Les procédures de la majesté. L’enquête secrète à partir des Julio-Claudiens in M. Humbert-Y. Thomas (éd.), Mélanges A. Magdelain, Paris 1998, p. 477-499.

Relecture in M. Humbert-Y. Thomas (éd.),Mélanges A. Magdelain, Paris, 1998, p. 9-22.

La vérité, le temps, le juge et l’historien in Le Débat, 102, novembre-décembre 1998, p. 17- 36.

L’union des sexes. Le difficile passage de la nature au droit, entretien avec Y. Thomas in Le Banquet, octobre 1998, p. 108-135.

Les ornements, la cité, le patrimoine in C. Auvray-Assayas (éd.), Images romaines, Paris 1998, p. 44-75.

1999

L’« usage » et les « fruits » de l’esclave. Opérations juridiques romaines sur le travail in Les objets du droit. Enquête,cahiers du CERCOM, 7 L’objet du droit, 1999, p. 203-230.

Corpus aut ossa aut cineres. La chose religieuse et le commerce in Micrologus, 7 Il cadavere/the Corpse, 1999, p. 73-112.

Los artificios de las instituciones. Estudios de derecho romano, Université de Buenos Aires, 1999.

2001

L’aveu, de la parole au corps (Rome, Ve siècle av. J. C.- IVe siècle ap. J.C.) in R. Dulong (éd.), L’aveu. Histoire, sociologie, philosophie, Paris, 2001, p. 17-56.

2002

Le corps de l’esclave et son travail à Rome inPh. Moreau (dir.),Corps romains, Paris, 2002, p. 225-249.

La construction de l’unité civique. Choses publiques, choses communes, choses n’appartenant à personne et représentation in Mélanges de l’école française de Rome. Moyen-Age, 114, 2002-1, p. 7-39.

Il padre, la famiglia e la città. Figli e figlie davanti alla giurisdizione domestica a Roma in A. Arru (cur.),Paterfamilias. Storia delle donne e dell’identità di genere. Dottorato di Ricerca. Quaderno n. 2, Rome, 2002, p. 23-54.

El ser físico y la persona jurídica. Examen histórico de un caso reciente in Perspectivas Bioéticas en las Américas,12-6, Buenos Aires, 2002, p. 51-61.

Les juristes de l’Empire et les cités in Le monde romain. Hommages à C. Lepelley, Paris, 2002, p. 189-214.

La valeur des choses. Le droit romain hors la religion in Annales, Histoire, Sciences sociales, 57ème année, 6, 2002, p. 1431-1462.

Présentation in Annales, Histoire, Sciences sociales, 57ème année, 6, 2002, p. 1425-1428.

Du droit de ne pas naître. À propos de l’affaire Perruche, Paris, Gallimard, 2002 (ouvrage rédigé en collaboration avec O. Cayla), 180 p.

2004

Il diritto di non nascere. A proposito del caso Perruche, Milano, Giuffrè, 2004(traduction italienne de l’ouvrage cité supra parL. Colombo, considérations introductives de F. Donato Busnelli).

Res religiosae: on the Categories of Religion and Commerce, in A. Pottage M. Mundy (éd.), Law, Anthropology, and the Constitution of the Social : Making Persons and Things, Cambridge, 2004, p. 40-73.

Travail incorporé dans une matière première, travail d’usage et travail comme marchandise. Le droit comme matrice des catégories économiques à Rome in J. Andreau-J. France-S. Pittia (dir.),Mentalités et choix économiques des Romains, Bordeaux, 2004, Série Scripta Antiqua 7, p. 201-225.

2005

L’extrême et l’ordinaire. Remarques sur le cas médiéval de la communauté disparue in J. Revel-A. Passeron (éd.), Penser par cas, Paris, 2005, Editions de l’EHESS, p. 45-73.

Les artifices de la vérité en droit commun médiéval in L’Homme, 175-176, juillet-septembre 2005, p. 113-130.

2006

Réparer le temps en droit (romain et médiéval) in C. Enaudeau-P. Loraux (éd.), La méthode de l’expédient. Publications du Collège international de Philosophie, Paris, 2006, p. 172-196.

Un expédient interprétatif aux origines de la personne morale in L’architecture du droit. Mélanges en l’honneur de M. Troper, Paris, 2006, p. 951-976.

L’indisponibilité de la liberté en droit romain in Hypothèses, Revue de l’Ecole Doctorale de Paris I, 2006-1, p. 379-390.

2007

L’enfant à naître et l’héritier sien. Sujet de pouvoir et sujet de vie en droit romain in Annales. Histoire, Sciences Sociales, 62ème année, 2007-1, p. 29-68.

Varia

Notices réalisées dans le cadre du projet « les lois des Romains (LEPOR)» dirigé par J. L. Ferrary et Ph. Moreau (CNRS, UMR 8210 Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques –ANHIMA-) sur les lois:

Aebutia et Iulia iudiciorum priuatorum
Voconia, Puria et Laetoria.

Ces textes feront l’objet d’une mise à jour bibliographique et de l’ajout de l’édition des sources. Ils seront consultables sur le futur site LEPOR dont la banque de données est en cours d’élaboration.
A paraître

Les opérations du droit, recueil d’articles à paraître courant 2010 aux éditions du Seuil-Gallimard, coll. Hautes Etudes.
La mort du père, ouvrage à paraître.
Des choses qui ne sont à personne, livre à paraître.

Recensement réalisé par Arnaud Paturet, chargé de recherches au CNRS (UMR 7074 Centre de théorie et analyse du droit), membre de l’équipe « Sociologie historique du droit et de la justice » de l’ENS et chercheur associé au CENJ/EHESS (contact : Arnaud.Paturet@ens.fr).

N.B : les différentes contributions de l’auteur sont disponibles sous forme de tirages à part, d’ouvrages ou de photocopies rassemblés au sein du fond Yan Thomas, constitué à la faveur du dépôt par J-C. Thomas des livres amassés par son père au cours de sa carrière scientifique. Ce fond est intégré à la bibliothèque du Centre d’Etudes des Normes Juridiques de l’EHESS, 105 boulevard Raspail 75006 PARIS, bureau 38. Le catalogue est consultable en ligne sur le site du CENJ http://cenj.ehess.fr/.
EHESS
CNRS
flux rss Actualités
3ème édition des Rencontres Annuelles d’Ethnographie (RAE)

Journée(s) d’étude – Jeudi 24 novembre 2016 – 09:00

3ème édition des Rencontres Annuelles d’Ethnographie (RAE).
(…)

Lire la suite
Le discours à l’intersection des pratiques sociales et des pratiques langagières : remarques sur l’Amérique latine

Journée(s) d’étude – Mardi 18 octobre 2016 – 14:00

Le discours bénéficie d’une existence paradoxale : constitutif de l’espace social, il est à l’origine des rapports de pouvoir et d’opinion dans une société ; en même temps, le discours est constitué par l’espace social à travers des pratiques quotidiennes qui rendent possible la circulation du discours et qui le mettent « en scène ». Pour cette raison, le discours se trouve à l’intersection entre la langue et la société. En ce qui concerne spécifiquement l’analyse du discours (AD), ce champ disciplinaire, issu de la convergence de différents courants de recherche (linguistiques, sociologiques, philosophiques, anthropologiques et historiques), participe à un processus de « mondialisation des connaissances théoriques », dans lequel des « traditions théoriques précédemment séparées donnent naissance à des cultures scientifiques hybrides » (Angermuller, 2013: 72). Ces traditions théoriques représentent les bases de l’analyse du discours, champ disciplinaire en expansion continue aujourd’hui. En ce sens, ces journées d’études entendent mettre en évidence le fait que la compréhension efficace du phénomène linguistico-discursif passe par un examen attentif des pratiques sociales, en général, et des pratiques langagières, en particulier.
(…)

Lire la suite
Internationalisaton de la recherche scientifique

Débat – Mardi 18 octobre 2016 – 14:00

La Revue française de sociologie, les Presses de Sciences Po, le Centre d’Etude des Mouvements Sociaux et le Groupe Sciences et Technologies de l’Institut Marcel Mauss (UMR CNRS-EHESS) sont heureux de vous convier à assister à une table ronde qui se déroulera le 18 octobre 2016, de 14h à 16h, à l’EHESS, 190 avenue de France à Paris (salles 640-641 au 6e étage), à l’occasion de la parution du dernier numéro de la Revue française de sociologie consacré à l’internationalisaton de la recherche scientifique, coordonné par Michel Dubois, Yves Gingras et Claude Rosental.
(…)

Lire la suite

Plus d’actualités

Présentation
Les membres
Professeurs invités
Publications
Enseignements EHESS
Formation/Master
Bibliothèque du CENJ
Yan Thomas
Bibliographie Yan Thomas
Hommages
Journées d’étude « Yan Thomas »
Agenda

Centre d’études des normes juridiques – Institut Marcel Mauss

CENJ-IMM/ UMR-8178

105 bd Raspail – 75006 Paris
Tél. : 33 (0)1 53 63 51 68
Fax : 33 (0)1 53 63 51 01
cenj@ehess.fr
Contacts| Plan du site| Mentions légales| édité par Lodel|accès réservé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s