Ecole professorale de Paris:cous année 1916-1917

ANNÉE UNIVERSITAIRE 2016-2017

Voici les cours qui seront dispensés en formation initiale Section Lettres pour l’année académique 20162017. Ce programme est communiqué à titre informatif, les plans de cours étant encore susceptibles de modifications.

Ci-après on trouvera les titres et les plans des cours de :

PHILOSOPHIE
LETTRES Classiques et modernes
Histoire-géographie
Arts et Humanités
Pédagogie

PHILOSOPHIE

ANNÉE UNIVERSITAIRE 2016-2017

Cours propres aux élèves de la section Philosophie : 4 cours.
—————————————————————————————————————
COURS n°1
ANTHROPOLOGIE PHILOSOPHIQUE

30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)
par Mme Chantal DELSOL, de l’Institut, Professeur des universités en Philosophie, et M. Jean-Noël DUMONT, agrégé de Philosophie, ancien professeur de khâgne au Lycée Ste Marie de Lyon, fondateur du Collège supérieur.

Qu’est-ce que l’homme ? A-t-il une nature ? Celle-ci peut-elle être dépassée ? Le cours vise à apporter des connaissances et à proposer une réflexion approfondie sur les caractéristiques humaines fondamentales, sur la figure de l’être humain telle qu’elle nous apparait et telle que la dépeint notre culture. Il sera question de la morale et de la religion, de la relation et de l’altérité, de la transmission, de l’historicité.

Plan de cours :
Singularité et intériorité.
La mortalité et ses errances.
Le bien et le mal, universels et particuliers.
La transmission éducative.
La relation et la distance.

Chaque question sera étudiée à travers les grands auteurs classiques ou les courants de pensée contemporains.
—————————————————————————————————————
COURS n°2
PHILOSOPHIE POLITIQUE. Antiquité et Moyen âge

30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)

par M. Philippe NEMO, ancien élève de l’ENS Saint-Cloud, Docteur d’État ès Lettres et Sciences humaines, Professeur émérite à ESCP-Europe, Directeur de l’École professorale de Paris.

La philosophie politique ne saurait se limiter à l’étude des chapitres politiques des œuvres des « grands philosophes ». Il convient de l’élargir vers une histoire des idées politiques, montrant comment sont nées quasiment une à une à partir de l’apparition de la Cité en Grèce, puis ont été développées par de grands penseurs tout au long de l’histoire de l’Occident, les principales notions qui permettent aujourd’hui de penser les réalités politiques.

Plan de cours :

Les idées politiques en Grèce avant Platon
Platon
Xénophon
Aristote
Les idées politiques sous la République romaine. Cicéron.
Les idées politiques sous l’Empire. Dion Chrysostome. Tacite.
Les idées « politiques » de la Bible. Prophétisme et messianisme.
Christianisme et politique sous l’Empire romain. Saint Augustin et l’augustinisme politique.
Féodalité et royauté sacrée.
La doctrine des Deux Glaives.
Naissance d’un droit romano-canonique. Les prémices de l’État législateur moderne.
Le conciliarisme.
Le millénarisme médiéval.

—————————————————————————————————————
COURS n°3
INTRODUCTION AUX SCIENCES SOCIALES

30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)

par M. Bernard VALADE, Professeur émérite à Paris V, ancien directeur de l’École Doctorale 180 à la Sorbonne.

Constituée en objet d’étude scientifique au tournant des Lumières, la « société » a donné lieu dès l’Antiquité à des considérations qui font partie de l’histoire des idées. Pourquoi, comment et par qui a-t-elle été successivement interrogée ? A partir des thèmes ci-dessous énoncés, – associant points d’histoire et questions de méthodes, – ce sont les apports des penseurs classiques et leur renouvellement par des auteurs contemporains qui seront présentés, analysés et critiqués.

Plan de cours :

L’homme et la cité
Le modèle grec d’organisation sociale
La conception chrétienne de la cité terrestre
Les fondements antiques des débats modernes

Individu et société
Droit naturel et contrat social
L’anthropologie des Lumières : nature humaine et devenir historique
Naissance de l’homo œconomicus

L’avènement des sciences sociales
Les cadres conceptuels : le positivisme, l’utilitarisme, l’évolutionnisme
Les courants doctrinaux
Les écoles en sciences sociales

Intérêt et limites des systèmes théoriques
Le fonctionnalisme. Le culturalisme et la relativité culturelle
La notion de structure, l’analyse structurale, le structuralisme
Le concept d’interaction et l’interactionnisme

Questions de méthodes
Modèles et métaphores
Le Methodenstreit
Holisme et individualisme

—————————————————————————————————————————–
COURS n°4
saint Thomas d’Aquin

30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)

par M. Philippe NEMO, ancien élève de l’ENS Saint-Cloud, Docteur d’État ès Lettres et Sciences humaines, Professeur émérite à ESCP-Europe, Directeur de l’École professorale de Paris.

La pensée de Saint Thomas d’Aquin est peu et mal enseignée dans les cursus habituels d’études philosophiques ; c’est une lacune que tout étudiant en philosophie doit combler. Saint Thomas est un des penseurs majeurs de l’Occident, en même temps qu’un des tout premiers Docteurs de l’Église. La pensée du Moyen Âge atteint avec lui son sommet. Son influence s’étend sur la théologie, la métaphysique, mais aussi la morale, la politique et la philosophie du droit dans la suite de l’histoire des idées en Europe.
On propose ici une introduction, modeste mais méthodique, à l’étude de son œuvre. Elle se poursuivra l’année prochaine.

Plan de cours :

Vie et œuvres de saint Thomas
Le contexte : la naissance des universités.
La Somme théologique : la logique de son plan.
Prima Pars : Dieu, la Création, l’Homme.
Secunda Pars : l’agir humain, la morale.
Les vertus cardinales : prudence, justice, force, tempérance, et les vices opposés
Les vertus théologales
Les idées juridiques et politiques de saint Thomas.
Les commentaires d’Aristote

Cours à confirmer

LETTRES

ANNÉE UNIVERSITAIRE 2016-2017

Cours propres aux élèves de la section Lettres : 3 cours de littérature française et comparée, 1 cours de langue et littérature latines.

—————————————————————————————————————
COURS n°1
Littératures européennes et lettres françaises
30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)
par M. Alain LANAVÈRE, ancien élève de l’ENS Ulm, agrégé de Lettres classiques, Maître de Conférences honoraire à Paris IV-Sorbonne.

Le cours étudie certaines grandes œuvres de la littérature européenne et montre l’influence qu’elles ont eue sur les lettres françaises.

Italie : Dante, Pétrarque, l’Arioste, Le Tasse, Manzoni
Espagne : Cervantès
Angleterre : Shakespeare, Dickens
Allemagne : Goethe
Russie : Tolstoï.

Plusieurs genres sont abordés (poésie avec Dante, Pétrarque ; épopée avec l’Arioste, Le Tasse ; roman avec Cervantès, Goethe, Manzoni, etc. ; théâtre avec Shakespeare. Le cours donnera occasion aux étudiants de lire personnellement (toujours en traduction) une série de chefs-d’œuvre.
—————————————————————————————————————
Cours n°2
Bible et littérature

30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)
par M. Hubert AUPETIT, ancien élève de l’ENS Ulm, agrégé de Mathématiques et de Lettres classiques, professeur de Khâgne au lycée Louis-le-Grand.
Il s’agit, à partir de la célèbre formule de Northrop Frye (inspirée par William Blake), d’aborder la Bible comme « grand code » de la littérature et de l’art occidentaux, sans autres présupposés que littéraires.
Plan de cours :
Le cours se divise en deux parties :
– Étude de la Bible comme œuvre littéraire : sa composition, ses poétiques d’écriture, ses traductions, ses éditions ; un accent particulier est mis sur l’écriture figurative (ou typologique) du Nouveau Testament à partir de l’Ancien Testament, ainsi que sur la construction du livre d’Isaïe.
– Influence de la Bible sur la littérature occidentale, à partir de quatre œuvres majeures : la Divine Comédie de Dante, les Pensées de Pascal, Paradise Lost de Milton (traduction de Chateaubriand), Moby Dick or the Whale de Melville (traduction de Jean Giono), À la Recherche du temps perdu de Proust.
On ira aussi « décoder » le programme iconographique des cathédrales de Paris et de Chartres.

—————————————————————————————————————
COURS n°3
La poésie lyrique antique

30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)
par M. Paul-Victor DESARBRES, ancien élève de l’ENS Ulm, agrégé de Lettres classiques.
Ce cours est destiné à faire lire et apprécier les grands monuments de la poésie lyrique antique, grecque puis latine. Cette dénomination regroupe des textes versifiés et chantés de nature variée : élégie, iambe, et ode. On s’intéressera principalement aux odes chantées seules (monodiques) ou en groupe (chorales), pour en étudier les différents auteurs (Sapho, Alcée, Alcman, Tyrtée, Solon, Stésichore, Ibycos, Anacréon, Bacchylide) et les principaux thèmes. La revue des auteurs s’accompagnera d’une réflexion sur la constitution d’un canon des auteurs lyriques.
Dans un second temps, avec la poésie latine et en particulier l’œuvre d’Horace, on verra que la poésie lyrique se caractérise par des phénomènes de reprises et de citations. La biographie y est un jeu de rôle : on y est alter ab illo.
Dans un dernier temps, on cherchera à mettre en perspective l’héritage de la poésie lyrique à travers le cas des poètes de la Pléiade (Du Bellay et Ronsard). Le genre lyrique ainsi défini peut aider à comprendre par contraste le lyrisme, modalité littéraire dont on peut faire remonter l’expression consciente au XIXème siècle. Il n’est pas sans raison que des poètes comme Paul Claudel et Saint-John Perse aient utilisé (entre autres) les textes de la lyrique antique comme des moyens de renouveler un lyrisme dont ils ne se satisfaisaient pas.
Les textes seront abordés en traduction, avec un regard sur l’original grec ou latin. Une familiarité avec le latin et la connaissance de l’alphabet grec sont souhaitées, mais il n’est pas nécessaire de savoir lire dans ces langues.

—————————————————————————————————————
Cours n°4
Langue et littérature latines

30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)
par Mme Virginie SUBIAS-KONOFAL, Agrégée de Lettres classiques, Professeur de Classes préparatoires.

L’objectif du cours est de permettre aux étudiants d’approfondir leur connaissance de la langue et de la littérature latines, selon deux axes :
– Un apprentissage systématique de la grammaire latine, à travers des exercices raisonnés et progressifs, une pratique régulière de la version et du thème, lequel permet seul la consolidation des acquis grammaticaux.
– Une vision diachronique de la littérature de langue latine, des textes républicains à la littérature néo-latine de la Renaissance, en passant par les auteurs chrétiens. Les différents genres seront étudiés avec leurs spécificités (épopée, comédie, tragédie, élégie, rhétorique…) et les textes travaillés s’articuleront autour de trois grands thèmes : la réflexion historique et politique, l’évolution philosophique et religieuse et le lyrisme. Les textes abordés seront à la fois traduits et commentés.
– Une approche structurée de la culture romaine antique (mythologie, esthétique, histoire des mentalités, religion…) de manière à ce que soit bien perçu son rôle nourricier dans l’élaboration de la culture européenne, et française plus particulièrement.

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE

ANNÉE UNIVERSITAIRE 2016-2017
Cours propres aux élèves de la section Histoire-Géographie : 3 cours d’Histoire, 1 de Géographie.

—————————————————————————————————————COURS n°1
l’orient, la Grèce, Rome
30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)
par M. Yann RIVIERE, agrégé d’Histoire, docteur en Histoire, Directeur d’études à l’EHESS, ancien directeur du Département Antiquités de l’École française de Rome.

Plan de cours

– La Mésopotamie (de Sumer à l’Empire perse)
– L’Égypte pharaonique (de Narmer à l’Empire perse)
– Le monde d’Homère
– La démocratie athénienne
– L’Empire d’Alexandre
– Les institutions et la vie politique sous la République ;
– La conquête romaine ;
– Les guerres civiles : le dernier siècle de la République ;
– Le premier siècle de l’Empire : Auguste et les Julio-Claudiens ;
– La crise et le redressement de l’Empire : de la mort de Marc-Aurèle à la fondation de Constantinople.

—————————————————————————————————————
COURS n°2
Pouvoirs, États et religions dans l’Europe du XVIe siècle

30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)
par Mme Aubrée DAVID, agrégée d’Histoire, Docteur en Histoire.

Il s’agira en premier lieu d’examiner sous un angle institutionnel les structures politiques des États européens dans leurs traits communs comme dans leurs aspects singuliers. Une attention particulière sera portée aux puissances françaises et espagnoles, au temps de François Ier et de Charles Quint.
On évoquera ensuite la naissance et la diffusion de la Réforme ainsi que les modalités de la réponse venue de Rome, en discernant leurs conséquences sur les pratiques religieuses et, bien au-delà, sur la conception de l’État et du pouvoir en Europe.

Plan de cours :
Introduction : Présentation de l’Europe au début du XVIe siècle.

I. Pouvoirs et structures politiques : approche institutionnelle
– La France. Réflexion sur la monarchie, ses fondements et approche conceptuelle du pouvoir avec les notions de potestas/auctoritas/pouvoir absolu.
– L’Espagne. L’empire de Charles Quint et de Philippe II : fondements politiques et organisation d’une puissance impériale (Cortes, le rôle des favoris).
– Autres États européens : Angleterre, Empire germanique, principautés italiennes.
– Bilan comparatif sur l’idée de pouvoir royal dans les monarchies européennes du XVIe siècle.

II. Les bouleversements religieux en Europe au XVIe siècle
Naissance et affirmation de la Réforme en Europe.
La réponse de Rome : étude de la Réforme catholique.
Étude du cas français. Les guerres de Religion et « l’écroulement du monde ancien » (A. Jouanna) : conséquences et ruptures politiques engendrées par la Réforme en France.

Conclusion et transition vers le cours sur l’Europe baroque du XVIIe siècle.

—————————————————————————————————————
COURS n°3
Histoire du Moyen-Orient CONTEMPORAIN

30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)
par Mme Cosima FLATEAU, ancienne élève de l’ENS Ulm, agrégée d’Histoire.

Le cours esquisse les grandes problématiques sur la formation du Moyen-Orient contemporain (XIXe-XXe siècles) et s’attache aussi bien à l’histoire politique, qu’à l’histoire sociale et religieuse.

Plan de cours:
– L’Empire ottoman au XIXe (cours d’introduction général)
– L’Égypte de Mehmet Ali
– L’Empire à l’heure des Tanzimât
– Nahda et réformisme
– Minorités et missions religieuses dans l’Empire
– Vivre en ville dans l’Empire ottoman (modernisation urbaine, communautés levantines, etc.)
– L’Empire et les provinces arabes dans la Première Guerre mondiale
– Le Proche-Orient à l’heure des mandats : redéfinition des frontières et naissances des États
– Le nationalisme arabe
– La Turquie de Mustapha Kemal
– Juifs et arabes en Palestine (2 séances)
– L’État irakien de 1920 à S. Hussein
– La Seconde Guerre mondiale au Moyen-Orient
– L’Iran de 1879 à 2009.
– L’islamisme et les Frères musulmans.

—————————————————————————————————————
COURS n°4
Géographie. Les grandes divisions du monde

30 h (1h30/semaine sur 20 semaines)
par M. Antoine GODBERT, ancien élève de l’ENS Saint-Cloud et de l’École nationale d’Administration, agrégé de Géographie, Administrateur civil.

L’enseignement de géographie au niveau de la licence porte sur les domaines de l’organisation, de l’aménagement et de l’économie des territoires, ainsi que sur la politique de développement durable. Il s’agit d’apprendre à voir, de comprendre et d’analyser les relations de tous ordres qui s’interpénètrent pour construire l’espace géographique aux différentes échelles.
Le cours « Les grandes divisions du monde » se centrera sur l’échelle planétaire et, donc, sur l’espace de la mondialisation. Il en analysera les différentes composantes et leurs relations, avec pour objectif de prendre en compte le nombre le plus important de dimensions géographiques : environnementale, financière, culturelle, touristique etc.

Plan de cours :
1. Les espaces politiques en mouvement : institutions internationales, groupements régionaux, États classiques ou paravents….
2. Mondes en paix perpétuelle ou en conflits sans fins.
3. Régionalisation et métropolisation : les nouvelles cartes. 
4. Les grandes aires culturelles et religieuses.
5. De la Triade à la Multipolarité. 
6. La fin des espaces enclavés ?
7. Les évolutions récentes des aires de migration.
8. Les nouvelles routes d’échanges commerciaux.

Cours à confirmer

TRONC COMMUN1
—————————————————————————————————————
Arts et Humanités

20 h (1 h/semaine sur 20 semaines)
par Mme Violaine ANGER, ancienne élève de l’ENS Ulm, agrégée des Lettres, Maître de Conférences à l’Université d’Évry-Val d’Essonne, et M. Jan-Willem NOLDUS, ancien conservateur du Rijksmuseum d’Amsterdam, Professeur à l’École du Louvre.
En ce qui concerne la musique, les séances seront consacrées à l’étude des formes, genres et compositeurs importants en lien avec leur époque. Ce lien sera exploré de deux façons : le contexte et les pratiques musicales dans lequel les œuvres ont existé, ainsi que le rapport qu’elles entretiennent avec les arts visuels, la littérature et le langage articulé d’une façon générale. La progression sera chronologique, tout en nourrissant une réflexion sur ce que ces œuvres, historiquement situées, peuvent nous dire aujourd’hui.
En résonance avec ces séances d’histoire de la musique et de musicologie, le cours d’histoire de l’art a pour but de donner aux élèves des repères essentiels sur le développement des formes visuelles (peinture et arts du dessin, sculpture, architecture), d’une façon chronologique, à l’occasion d’un parcours prévu pour durer deux années. On abordera la spécificité du visuel et de l’œuvre en tant qu’œuvre : non pas simple illustration de l’histoire politique, sociale ou économique, mais lieu ayant son autonomie, ses traditions, ses idiomes et son universalité, tout en reflétant des visions du monde historiquement situées. Le cours ne se réduit pas à de l’histoire de l’art : il inclut des réflexions d’ordre méthodologique et didactique à usage de futurs enseignants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s